Les sénateurs décident que les compétitions d’eSport doivent être traitées comme du vrai sport

Par Corentin le

Axelle Lemaire

Axelle Lemaire, notre Secrétaire d’État chargée au Numérique, ainsi que les sénateurs Jérôme Durain et Rudy Salles auront bataillé au sein de la chambre haute pour que les amendements relatifs à l’encadrement de la pratique de l’eSport passent. Avec succès ! Pour faire court, la loi va arrêter de considérer les tournois de jeu vidéo comme des loteries et plus comme des compétitions sportives, ce qui les dispensera des certaines autorisations. Les professionnels de l’eSports bénéficieront également d’un statut un peu moins crade que simplement auto-entrepreneurs.

Et pour faire un peu plus long, voici un extrait du communiqué du Secretariat d’État au Numérique :

– Les compétitions physiques de jeux vidéo seront désormais légalisées. Les rencontres de e-sport étaient jusqu’à présent indument associées au régime des loteries et frappées en conséquence par l’interdiction générale des loteries physiques. Désormais, ces compétitions bénéficieront d’un statut spécifique d’autorisation, dans la mesure où les frais de participation des joueurs restent d’une importance limitée par rapport aux coûts d’organisation.

– Les compétitions seront désormais mieux encadrées, pour garantir un haut niveau de protection des mineurs. Une autorisation parentale sera désormais requise pour les joueurs et spectateurs mineurs participant à des rencontres de e-sport. Les gains réalisés par des joueurs mineurs devront en outre être déposés jusqu’à leur majorité sur des comptes bloqués, gérés par la Caisse des Dépôts et des consignations.

– Les joueurs professionnels bénéficieront désormais d’un statut social. Un contrat à durée déterminée spécifique leur permettra de sécuriser leur participation à des équipes tout en bénéficiant d’une protection sociale. Cette mesure permettra la constitution d’équipes professionnelles en France et de renforcer l’attractivité de notre pays pour les talents dans ce secteur.

Si les débats vous intéressent, vous pouvez regarder cette vidéo d’Accropolis, un streamer qui commente les débats parlementaires. Oui, oui. Ça dure une petite demi-heure et big-up au sénateur communiste qui explique en gros que lui s’en fout, mais que ça fera plaisir à ses petits enfants, alors il est favorable.

La normalisation de l’eSport continue donc son petit bonhomme de chemin après la création d’une proto-fédération il y a quelques jours. Les choses vont plutôt dans le bon sens.

stopwatch 2 min.