+30% d’attaques via Ransomware en 3 mois

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Le ransomware a dépassé les attaques de type APT (menaces persistantes avancées) pour devenir le principal sujet d’actualité du trimestre. Selon le rapport de Kaspersky Lab sur les malwares au premier trimestre, les experts de la société ont détecté 2900 nouvelles variantes de malwares au cours de cette période, soit une augmentation de 14 % par rapport au trimestre précédent. La base de données de l’éditeur recense désormais environ 15 000 variantes de ransomware, un nombre qui va sans cesse croissant.

q1_2016_mw_en_1-1024x640

D’après Kaspersky Lab, les trois familles de ransomware les plus détectées au 1er trimestre ont été Teslacrypt (58,4 %), CTB-Locker (23,5 %) et Cryptowall (3,4 %). Toutes les trois se propagent principalement par des spams comportant des pièces jointes malveillantes ou des liens vers des pages web infectées. Des tentatives d’infection par le cheval de Troie Locky ont été détectées dans 114 pays ; celui-ci était toujours actif début mai. Un autre ransomware nommé Petya est intéressant du point de vue technique en raison de sa capacité, non seulement à crypter les données stockées sur un ordinateur, mais aussi à écraser le secteur d’amorce (MBR) du disque dur, ce qui empêche le démarrage du système d’exploitation sur les machines infectées. Le nombre d’utilisateurs attaqués a augmenté de 30 % par rapport au 4ème trimestre 2015 !

L’éditeur nous donne également quelques data sur les principales cybermenaces mobiles au 1er trimestre :

– La part de malware publicitaire (adware) dans l’ensemble des menaces mobiles au 1er trimestre s’élève à 42,7 %, ce qui en fait la première menace sur les mobiles. Cela représente une progression de 13 points par rapport au trimestre précédent ;
– 4146 nouveaux chevaux de Troie mobiles ont été détectés, soit 1,7 fois plus qu’au trimestre précédent. Par ailleurs, le nombre de chevaux de Troie détectés dans des SMS ne cesse de croître,
– Le nombre de nouveaux ransomwares mobiles a été multiplié par 1,4, passant de 1984 au 4ème trimestre 2015 à 2895 au 1er trimestre 2016 ;
– La Chine est devenue le pays le plus attaqué : 40 % des utilisateurs des solutions de sécurité Kaspersky Lab y ont été confrontés à une menace mobile. En tête de liste figurent également le Bangladesh (28 %) et l’Ouzbékistan (21 %). A l’inverse, les pays les plus sûrs sont Taïwan (2,9 %), l’Australie (2,7 %) et le Japon (0,9 %).

q1_2016_mw_en_2-1024x836

Source: Source