Bolloré a fini de bouffer Gameloft

Par Kocobe le

Gargantua

L’OPA de Vivendi sur Gameloft, la société jumelle d’Ubisoft, a été un succès d’après des sites spécialisés comme Bloomberg. Des proches du dossier rapportent que l’offre à 8 euros l’action de Vincent Bolloré a séduit les derniers actionnaires qui manquaient au groupe pour prendre le contrôle de l’éditeur. Il y a deux semaines déjà, Amber Capital, un gros porteur, avait annoncé son soutien au rachat de Gameloft après que Vivendi a augmenté son offre de manière alléchante.

La résistance financière initiée par la famille Guillemot n’aura donc pas suffi à faire barrage au rouleau compresseur Bolloré. Ils ne sont maintenant plus maîtres de leur destin et ne peuvent plus espérer que sur une décision de justice qui doit être rendue en septembre prochain et qui pourrait invalider le rachat par Bolloré pour des problèmes de conformité.

Quant à Ubisoft, Bolloré est également en train de mettre en place sa prise de contrôle rampante avec une augmentation récente dans le capital pour atteindre les 17,7 %. Vivendi a par ailleurs demandé à être représentée dans le conseil d’administration.