Regardez ce fan remake gratuit de GoldenEye 007 et dites moi qu’il n’est pas magnifique !

Par Corentin le

GoldenEye-007-Source

À sa sortie en 1997 sur Nintendo 64, GoldenEye 007 avait rédéfini le FPS sur console. Et si la campagne a laissé des souvenirs émus à de nombreux joueurs (ou énervés, ça dépend : « Natalyaaaaaaaaa bouge de làààààààààà ! »), le mode multijoueur est également resté dans les annales. Que ce soit grâce à ses armes vicieuses ou son level design malicieux, Rare a démontré qu’avec un bon design, il était possible de rendre un multijoueur de FPS console à 4 participants en écran splitté amusant.

GoldenEye 64

Néanmois pour être tout à fait franc, GoldenEye 007 a pris quelques rides depuis bientôt 20 ans. Et c’est en voulant réssuciter l’esprit de ce mode multijoueur que l’équipe de fans derrière GoldenEye: Source a décidé de lui offrir un lifting complet grâce au moteur de Valve du même nom.

Le projet n’est pas nouveau, mais avec une toute nouvelle version 5.0 qui sortira ce soir, il faut reconnaître que le jeu est maintenant superbe. Pour l’occasion, les développeurs viennent de publier un nouveau trailer qui présente les nouveautés de cette itération. GoldenEye: Source fait drôlement envie et rend sacrément nostalgique. C’est terrible.

Un projet de fan qui ne devrait pas être ciblé par les ayants droit

Encore un projet de fans ! Décidément, cette semaine aura été marquée par les remakes en tout genre. Entre l’incroyable AM2R, ce fameux remake de Metroid II (que j’ai terminé à 100% et que je vous le recommande chaudement) et Pokémon Uranium qui sont sortis dans leurs versions définitives ce week-end, on ne peut que constater que les communautés sont particulièrement prolifiques ces derniers temps.

Ce remake de GoldenEye 007 doit-il craindre une notification DMCA dans les règle de l’art de la part d’un ayant droit ? C’est possible, mais peu probable pour plusieurs raisons. La première est que cela fait 10 ans que ce remake existe et qu’il n’a jamais eu de problème légal jusqu’à présent.

La deuxième est que le jeu est entièrement partagé en peer-to-peer. Bonne chance pour un ayant droit d’empêcher un tel type de distribution.

La troisième vient du fait que les droits de GoldenEye 007 sont un véritable imbroglio. Nintendo, l’éditeur du jeu original, possède une partie des droits. Toutefois, Microsoft en détient également une fraction depuis son acquisition de Rare en 2003. Activision aurait même pu avoir son mot à dire dans la mesure où il possédait les droits d’adaptation de la licence James Bond en jeu vidéo vers la fin des années 2000. En 2010, l’éditeur a même sorti son propre remake de GoldenEye 007 sur Wii, mais depuis, Activision a abandonné cet asset. Ce méli-mélo de propriété intellectuelle est tellement complexe qu’il est le principal frein à la republication du jeu original sur le XBLA de Microsoft et sur la Console Virtuelle de Nintendo, alors qu’un tel portage a été maintes fois envisagé par les deux entreprises.

GoldenEye 007 source

Bref, a priori, il ne devrait pas y avoir de souci à se faire pour GoldenEye: Source. Les fichiers sont disponibles au préchargement, rendez-vous sur le site officiel pour plus d’informations sur la marche à suivre.

stopwatch 5 min.