Les médailles de Tokyo 2020 proviendront de matériaux recyclés

Buzz

Par Olivier le

Les Jeux olympiques de Rio, c’est terminé. La flamme s’est éteinte dimanche 21 août sur des délégations nationales heureuses de leurs médailles et des sportifs éreintés par leurs exploits.

Il leur reste quatre années pour se reposer et améliorer leurs performances. Les prochains JO auront lieu en 2020 à Tokyo ; durant la cérémonie de clôture de Rio, on a pu voir le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, déguisé en Mario ! Autant dire qu’à l’occasion de ces jeux, le pays compte bien vanter sa vitrine technologique.

Les médailles qui seront décernées aux meilleurs sportifs devraient ainsi être fabriquées à partir de composants électroniques usagés. Une manière innovante de vanter les mérites du recyclage, ce d’autant que les composants de nos appareils électroniques représentent 16% du volume d’or dans le monde, et 22% du volume d’argent. Il ne devrait pas être difficile d’obtenir les matériaux de base indispensables pour la fabrication des médailles.

Lors des JO de Londres en 2012, il avait fallu 9,6 kilos d’or, 1 210 kilos d’argent et 700 kilos de cuivre pour les médailles des athlètes. En 2014, le Japon a pu récupérer 143 kilos d’or, 1 566 kilos d’argent et 1 112 kilos de cuivre en récupérant ces matériaux des composants électroniques usagés ! De quoi multiplier les récompenses…

Source: Source