[Réalité virtuelle] HTC espère créer son premier Vive sans-fil d’ici cet automne

Par Corentin le

L'ami Henri en plein test du HTC Vive
L’ami Henri en plein test du HTC Vive

Si vous avez déjà pu vous essayer au Vive, le casque de réalité virtuelle d’HTC, vous vous êtes certainement rendu compte d’un des défauts majeurs du périphérique, à savoir la connectique qui part du casque et qu’on peut se prendre dans les pattes si on n’est pas attentifs. C’est quand même dommage de gâcher la fonctionnalité la plus intéressante du casque, à savoir la possibilité de se déplacer physiquement dans l’espace, avec ce gros câble qui nuit fatalement à l’immersion.

Cependant, HTC est sur le coup. Ou plutôt Quark VR, une société bulgare. Elle affirme travailler sur le problème et pense même être capable de proposer le premier prototype du HTC Vive sans fil d’ici cet automne. Le signal se fera par le biais d’un petit transmetteur Wi-Fi qui fera la connexion entre le PC et le casque. On ne sait pas encore précisément si le boîtier sera attaché au casque ou s’il sera mis ailleurs, comme dans la poche du joueur par exemple.

Retirer le câble sans créer de décalage

Dans le communiqué partagé par Destructoid, le cofondateur de Quark explique que le principal problème vient du décalage qu’une telle connexion pourrait produire. Or ce décalage est particulièrement rédhibitoire dans la mesure où il est l’un des premiers facteurs de la cinétose (aussi connue sous le nom de « motion sickness », la nausée qui peut survenir lors d’une expérience en réalité virtuelle).

« Obtenir une expérience naturelle par le Wi-Fi, tout en gérant l’inévitable décalage que provoque ce type de connexion, a été un gros défi, mais nous sommes à deux doigts de pouvoir le présenter en conditions réelles. »

On aimerait bien ne plus l'avoir dans les pieds, ce câble...
On aimerait bien ne plus l’avoir dans les pieds, ce câble…

En tout cas, même si cela n’assure pas que le câble disparaîtra un jour, on espère qu’HTC parviendra à s’en débarrasser sans nuire à l’expérience de jeu. En ce qui nous concerne et comme on l’a dit dans notre test du Vive, le câble est l’un des seuls gros défauts de ce périphérique particulièrement immersif.

stopwatch 4 min.