[IFA 2016] Plus puissant, plus fin, plus beau : le Zenbook 3 sous “Kaby Lake” est arrivé

Ordinateurs

Par Henri le

Asus a profité de l’IFA pour dévoiler sa nouvelle gamme de Zenbook. Des machines superbes, qui ont clairement pour objectif de concurrencer le MacBook d’Apple.

29299934031_a73d06a2ba_o

Asus est bien évidemment présent au salon berlinois, et a dévoilé des mises à jour de ses produits phares. Le Taiwanais a bien sûr montré la troisième version de sa Zenwatch, mais également les nouveaux modèles d’ultraportable Zenbook, précédemment aperçus au Computex.

Si les atouts de cette gamme (finesse, finition…) sont déjà connus, la firme semble avoir mis la barre encore plus haute. Il faut dire que la concurrence se développe assez rapidement sur ce segment, notamment avec le HP Spectre 13, le Swift 7 d’Acer… et l’incontournable MacBook.

29270653172_5a64c92bf8_o

Un configuration musclée… Si vous le désirez

Le Zenbook 3 dispose d’un écran d’une diagonale de 12,5 pouces et d’une dalle IPS de définition Full HD (contre une définition 2K pour Apple) aux bordures d’écrans plus fines. Il embarque au choix un processeur Core i5 ou i7 “Kaby Lake” de Intel. Cette dernière génération de CPU devrait permettre de profiter de performances vraiment supérieures et d’une consommation électrique très basse. Il sera possible, pour le modèle le plus cher, d’y insérer jusqu’à 16 Go de mémoire vive et un maximum de 1 To de stockage SSD PCie Gen3.

Asus ZenBook 3-1200-80

Une finition exemplaire

La partie audio est toujours assurée par Harman Kardon puisque le Zenbook 3 est équipé de quatre haut-parleurs habilement disposés dans le très mince châssis. L’appareil a d’ailleurs entamé une cure d’amincissement puisqu’il ne pèse que 910 grammes (contre 920 grammes pour le MacBook). Le clavier chiclet est rétroéclairé avec une course de frappe de 0,8 mm et le pavé tactile est couvert d’une dalle de verre qui a l’air très agréable au toucher. On note également la présence d’un lecteur d’empreintes digitales qui permettra d’exploiter les fonctions Hello de Windows 10 et s’authentifier rapidement.

29270656282_a20057e839_z

Une connectique trop légère mais une meilleure autonomie

Le bât blesse en revanche au niveau des ports, puisque le Zenbook ne dispose que d’une prise jack 3,5 mm et un port USB 3,1 Type-C. Le Taïwanais a donc fait le même choix qu’Apple, ce qui n’est pas franchement une bonne nouvelle.

L’autonomie devrait être meilleure puisque la machine utilise un chargeur spécifique qui pourra apparemment lui faire récupérer 60 % de sa batterie en 49 minutes. On a hâte de voir ça à l’oeuvre.

1-2

Il sera disponible en trois couleurs au lancement : Royal Blue, Rose Gold et Quartz Grey. Les prix oscilleront entre 999 € et 1999 € selon les versions. On peut donc s’attendre à un grand nombre de déclinaisons de la part d’Asus.

9 réponses à “[IFA 2016] Plus puissant, plus fin, plus beau : le Zenbook 3 sous “Kaby Lake” est arrivé”

    • “Succès commercial” ne veut pas dire “produit irréprochable”.
      Pas assez de connectique, selon moi, c’est une erreur monumentale.

  1. “…et d’une dalle IPS de définition Full HD (contre une définition 2K pour Apple) aux bordures d’écrans très fines.”
    J’appelerais pas ça des bordures très fines…

  2. le chipset qui gère l’usb-c serait-t’il trop faible pour pouvoir être diviser en 2-3 trois ports sur un notebook? ou alors trop gourmand que ça dégraderait les perfs du bus interne? ça diminuerait grandement l’autonomie?

    ça me fait penser au problème que rencontre l’usb2/3.. si 2-3ports sont présents sur un notebook, un seul aura un débit élevé, les autres seront bridés.. ça se vérifie très bien sur un macbook où un disque dur/clé usb sera plus lent(e) sur l’un deux des ports.

  3. A partir d’une certaine finesse l’épaisseur ne devient plus qu’un argument marketing, malheureusement au détriment des équipements/connectiques qui deviennent secondaires aux yeux des constructeurs mais pourtant indispensables pour les consommateurs.
    Ces constructeurs sont plus soucieux de soigner leur image en produisant des produits virines et c’est bien dommage.
    D’un autre côté s’ils trouvent des gogos pour acheter leurs “bijoux” parce que c’est soi-disant le top ils ne sont pas prêts d’arrêter.

  4. Donc impossible de brancher une souris en USB + recharger la batterie en même temps ? (ou peu importe l’outil/appareil en USB + batterie). C’est sérieux là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *