[WTF] Turing annonce un smartphone doté de deux Snapdragon 830, de 12 Go de RAM et d’un capteur de 60 MP

Buzz

Par Gaël Weiss le

Les annonces des différents produits de l’IFA 2016 vous blasent ? Plus rien ne vous surprend ? Ca c’était sûrement avant que Turing présente un smartphone aux caractéristiques tellement ahurissantes qu’elles en deviennent absurdes.

Turing Phone Cadenza 1

Si la marque Turing ne vous dit rien, c’est normal, il s’agit d’une société qui n’a pour l’instant qu’un seul téléphone, avec pratiquement un an de retard (le Turing Phone). Pour l’IFA 2016, elle vient pourtant d’envoyer une newsletter annonçant les caractéristiques de son prochain téléphone, le Turing Phone Cadenza.

La fiche technique en question.
La fiche technique en question.

Deux Snapdragon 830, parce que deux c’est toujours mieux

Et soyons clair, si ce n’est pas un fake, c’est que les responsables de Turing ont vraiment (mais alors vraiment) abusé de la coke. Prévu pour 2017, le Turing Phone Cadenza embarquera deux (oui, deux) Snapdragon 830, un SoC qui n’est même pas encore annoncé, associé à 12 Go de RAM DDR4 et à 512 Go d’espace de stockage. Oui, vous avez bien lu, il s’agit bien d’une fiche technique absolument monstrueuse.

Une photo supposée du téléphone.
Une photo supposée du téléphone.

Mais ça ne suffisait visiblement pas à Turing, qui a ajouté à cela un capteur frontal de 20 MP (parce qu’après tout, vos cicatrices d’acnés méritent bien de la très haute définition) et un capteur dorsal de… 60 mégapixels. Ce n’est d’ailleurs pas un capteur mais quatre capteurs que l’on trouverai au dos de ce mystérieux appareil.

Une batterie à l’hydrogène, oui oui oui

Et comment on fait tourner tout cela ? Avec une batterie de 100 Wh, basée sur des cellules à hydrogène. Ajoutez à cela quatre port nano-SIM, un écran « seulement » 2K de 5,8 pouces et un fork d’Android (Swordfish OS) et vous tenez là la plus belle promesse mytho de cet IFA.

Est-ce que ce Turing Phone Cadenza est une blague ? Tout porte à le croire. Mais le fait que le site Android Police a trouvé trace de ce téléphone dans une newsletter envoyée directement par la société laisse songeur. Il s’agit en réalité soit d’un coup marketing pour faire parler de la marque (et c’est réussi), soit d’un détournement d’adresse email et d’une bonne blague. Ou un bon moyen de faire passer le message que la course à la puissance dans le milieu des smartphones est vaine et que le prochain Turing Phone aura des caractéristiques modestes. Allez savoir.

Source: Source