HP s’offre les imprimantes de Samsung et veut « réinventer » le marché

Business

Par Olivier le

HP a annoncé l’acquisition de l’activité imprimantes de Samsung. L’entreprise américaine veut effectivement transformer en profondeur et « réinventer » un marché mondial estimé à 55 milliards de dollars.

On a envie de dire, bon courage HP. Car ce marché rencontre toujours bien des difficultés pour faire face à la numérisation galopante de la société. Certes, le secteur pèse toujours très lourd, mais le « zéro papier » prend de plus en plus d’ampleur grâce aux smartphones et aux tablettes. Sans oublier les mauvais coups portés aux consommateurs, qui paient leur encre au prix de l’or — et pour des cartouches sans aucune interopérabilité entre les différents modèles des concurrents.

Pourtant, HP l’assure : ce secteur n’a cessé d’innover depuis des décennies. Même si, comme l’explique le même HP dans le communiqué, les imprimantes sont « des machines dépassées et compliquées, avec des dizaines de composants à remplacer exigeant un service efficace et des accords de maintenance ». Le constructeur est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?

Une idée derrière la tête

Mais il semble bien que HP a quelque chose derrière la tête pour améliorer les choses. On verra ce qu’il en sera dans les prochaines semaines et les prochains mois, même si on a un peu de mal à imaginer un avenir intéressant et fructueux pour les imprimantes !

L’acquisition va en tout cas coûter 1,05 milliard de dollars au groupe américain. Une des plus importantes dans le secteur de l’impression pour HP. Samsung, de son côté, doit se séparer de son activité imprimantes, en créer une filiale (6.000 employés tout de même), puis la revendre au futur propriétaire. Le constructeur continuera de vendre des imprimantes sous sa marque en Corée du Sud, mais elles proviendront des stocks de HP.

Source: Source