Renault Trezor : un concept-car pour dessiner l’avenir des voitures électriques et autonomes de la marque

Automobile

Par Gaël Weiss le

C’est aujourd’hui que le Mondial de l’automobile ouvre ses portes au grand public. Les constructeurs en ont donc profité pour annoncer leurs nouveaux modèles, mais aussi dévoiler leurs concept-car, des professions de foi sur ce que sera l’avenir de leurs modèles. C’est le cas de Renault avec la très ambitieuse et futuriste Trezor.

renault-trezor-4

Renault a donc annoncé hier matin la Trezor, un concept-car qui est censé contenir tout ce qui fait l’essence de Renault. La Trezor est donc une voiture électrique qui se veut à la fois sportive (elle a l’apparence d’une GT), mais aussi luxueuse. « Sur le capot, l’entrée d’air en forme de nid d’abeille fait écho à la structure arrière de la carrosserie. Ces formes hexagonales assurent une prise d’air à géométrie variable dont le mouvement insuffle un style vivant à TREZOR et donne la sensation que le véhicule respire. Sur le flanc, côté conducteur, la trappe à essence est remplacée par une jauge analogique qui indique le niveau de charge du véhicule. Ce choix démontre une approche authentique, en puisant dans les codes des véhicules sportifs » peut-on lire dans le communiqué de presse.

renault-trezor-3

Une motorisation de Formula E

Pour l’aspect futuriste, on notera l’absence de portière sur la voiture, mais plutôt un immense toit ouvrant, voire même flottant selon l’angle sous lequel on regarde la voiture. Sous le capot se trouve un moteur électrique et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un dérivé de moteur de Formula E, les Formule 1 électrique. « D’une puissance de 260 kW (350 ch) et avec un couple de 380 Nm, il permet de passer de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes. »

renault-trezor-9

L’intérieur est entièrement recouvert de rouge – un peu comme dans les films de science-fiction des années 80 – avec un cockpit en bois et en cuir. Les photos du cockpit permettent d’ailleurs de déceler pas moins de 5 écrans dont l’utilité est plus que discutable. Renault n’a pas détaillé toutes les options de connectivités de la voiture, mais précise qu’il est possible de passer de modes de conduites manuels (neutre ou sportif) et qu’un mode entièrement autonome existe.

Un modèle pour mieux imaginer les voitures du futur

Concept-car, oblige, la Trezor ne sera jamais commercialisée. Renault l’indique clairement, il s’agit d’une profession de foi, d’un concept de voiture du futur vers lequel ses modèles se dirigeront à l’avenir. Et dans ce domaine, il faut bien reconnaître que Renault sait vendre du rêve.

Source: Source