Daydream View : 30 applications pour le lancement de la VR de Google

Réalité Virtuelle

Par Olivier le

C’est en novembre que l’on pourra chausser le casque de réalité virtuelle Daydream View de Google. Du moins, pour les chanceux qui auront pu se procurer un Pixel ou un Pixel XL, seuls smartphones compatibles avec ce produit pour le moment. Et malheureusement, la France ne fait pas partie des premiers pays du lancement.

Mais ce n’est pas une raison de ne pas s’intéresser au View, qui a vraiment une tête qui sort de l’ordinaire. Son revêtement en tissu accompagnera parfaitement les adeptes des tenues décontractées. On est très loin du design « techno » d’autres casques comme le Gear VR, ou encore de la « cheap attitude » du Cardboard en carton.

Le View est fourni avec une télécommande très prometteuse, qui reconnait les mouvements de l’utilisateur dans l’espace. De quoi améliorer sensiblement l’immersion dans la réalité virtuelle. Ajoutez à cela le prix de 79 dollars, et vous obtenez une solution aussi intéressante que prometteuse.

Du contenu pour Daydream View

Mais le casque et sa télécommande sont une chose. Pour que cette nouvelle plateforme décolle réellement, il est capital qu’elle propose du contenu. Google a présenté plusieurs applications et jeux durant l’événement de cette semaine, mais le moteur de recherche a donné de plus amples informations. Au lancement de Daydream View, ce sont trente titres qui seront disponibles.

En plus de Fantastic Beasts and Where To Find Them, adapté du roman de J.K. Rowling dans lequel il faudra jouer de la baguette magique, on trouvera bon nombre de jeux comme Hungry Shark World, Need for Speed No Limits ou un jeu de kart (VR Karts Sprint), mais aussi des apps de presse (Wall Street Journal, CNN, le Guardian) et les habituels Netflix, Hulu et HBO Now.

Google mise aussi sur ses propres services, comme YouTube, Google Play Movie, Google Photos et Street View pour proposer aux premiers utilisateurs des « expériences » de réalité virtuelle.

Source: Source