SFR est le plus mauvais opérateur mobile quand il s’agit de satisfaire ses clients

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Depuis le rachat de SFR par Altice, en 2014, l’opérateur mobile au carré rouge ne cesse de décevoir ses clients. Au point que le très respectable magazine 60 Millions de Consommateurs fait sa Une sur la récente acquisition de Patrick Drahi avec ce titre : « Sauvons les clients de SFR ». Le magazine en a profité pour publier quelques chiffres accablants.

sfr

Il y a un avant et un après Patrick Drahi pour SFR. Le patron français ne s’en cache pas, le rachat de l’opérateur a été réalisé pour le transformer en une machine plus rentable que jamais. Au point d’oublier très souvent ses clients. C’est en tout cas ce que révèle le magazine 60 Millions de Consommateurs qui vient de publier les résultats d’une enquête menée auprès de 5985 de ses lecteurs. Il leur a en effet demandé le degré de satisfaction de leur opérateur mobile. Voici les résultats :

sfr-satisfaction-client

Selon cette enquête, les clients de SFR sont soit « peu satisfaits » (29 %), soit « pas du tout satisfaits » (9 %). Au total, près de 38 % des abonnés de SFR ne sont pas satisfaits de leur opérateur mobile. C’est « 20 à 30 points » de plus que chez les autres opérateurs. Un écart qui prouve à quel point le malaise des clients de SFR est une réalité.

Les sept épreuves du clients de SFR

Le magazine français a également dressé une « liste des principaux motifs de mécontentement des abonnés de SFR ». Il y a sept motifs principaux. Le premier est le service client jugé inefficace. Il faut dire que quand ce dernier est incapable d’expliquer des prélèvements injustifiés, il y a de quoi être en colère.

S’ajoutent à cela les « pannes à rallonge », « des hausses de tarifs imposées », « des factures incompréhensibles », « des réengagements abusifs », « des ventes pas très claires » et le très classique « des résiliations difficiles ». Une double peine pour SFR, qui n’est maintenant plus très loin d’être également le dernier opérateur mobile en termes de couvertures 4G en France…

60-millions-de-conso

Source: Source