[Phishing] 18 mois de prison pour un hacker du #celebgate

Sur le web

Par Elodie le

Le hacker suspecté d’être à l’origine du piratage de plusieurs comptes Gmail et iCloud de célébrités et qui avait conduit à la publication de leurs photos intimes sur la toile, a été condamné à 18 mois de prison après avoir plaidé coupable en mars dernier.

celebgate-hacker-condamnation
American Hustler

C’est l’épilogue d’un hack qui avait affolé la toile à la fin de l’été 2014 lorsque des centaines de photos intimes de célébrités étaient apparues sur 4chan, avant de se propager sur Internet.

Le #celebgate ou #fapenning venait de débuter. En juin 2015, le FBI affirmait suivre la piste du hacker solitaire. Et pour cause : Ryan Collins, américain de 36 ans vivant à Lancaster dans l’État de Pennsylvanie, avait patiemment collecté les identifiants et mots de passe de ces victimes grâce à une technique de piratage désormais éprouvée : le phishing, ou hameçonnage. Des emails étaient prétendument envoyés par Apple et Google avec une demande de communication des identifiants ou de vérification de compte en cliquant sur un lien associé. Un classique.

Le phishing sur le banc des accusés

Ainsi, entre novembre 2012 et septembre 2014, il aura réussi à s’introduire dans près de 50 comptes iCloud et 72 comptes Gmail, appartenant pour beaucoup à des célébrités, de Jennifer Lawrence, qui avait qualifié ce piratage de « crime sexuel », à Kim Kardashian, Kate Upton, Olivia Wilde, en passant par Emily Browning, Amber Heard ou encore Scarlett Johansson et Kaley Cuoco.

Si Ryan Collins a été reconnu coupable du piratage de ces comptes et d’accès non autorisé à un ordinateur protégé, le procès n’a pas permis de faire le lien entre ce piratage et la diffusion des photos sur le Net.

Trois condamnations pour le celebgate

Deux autres hommes ont été reconnus coupables du piratage de plusieurs comptes en ligne dont plusieurs appartenaient à des célébrités.

En juillet dernier, Edward Majerczyk, 29 ans et résidant à Chicago, a plaidé coupable pour le piratage de 300 comptes, dont 30 appartenant à célébrités, perpétré entre novembre 2013 et août 2014. Le second, Andrew Helton, a été condamné à 6 mois de prison et 2 ans avec sursis pour avoir dérobé 161 photos de célébrités.

Comme dans le cas de Collins, il n’a pu être prouvé qu’ils avaient contribué à la publication desdites photographies.

Source: Source