La sonde ExoMars livre ses premiers clichés de la planète rouge… enfin, grise

Espace

Par Pierre le

Schiaparelli s’est crashé. Mais cet échec de l’agence spatiale Européenne ne doit pas éluder le succès de la mise en orbite de la sonde Trace Gaz Orbiter, censée étudier l’atmosphère de Mars. Et TGO livre aujourd’hui ses premiers clichés.

screenshot

Première approche

Ces photos, en noir et blanc, ont été prises le 22 novembre dernier au-dessus de Valles Marineris, le grand canyon qui découpe Mars sur 3700 kilomètres de longueur, ainsi que de la région Arsia Chasmata. Pour la plupart de ces premières images, la sonde s’est placée à 235 kilomètres d’altitude.

Et il faut profiter de ces clichés, puisque la sonde ne se rapprochera plus d’aussi près.

En effet, TGO n’est pas encore placée en orbite définitive, ce qui arrivera dans un an. Disposant pour le moment d’une orbite elliptique autour de la planète, son altitude varie entre 235 kilomètres et 100 000 kilomètres d’altitude. Une orbite très large qui s’estompera avec le temps pour se stabiliser autour des 400 kilomètres d’altitude. Mais l’ESA a profité de ce passage proche pour tester pour la première fois les divers instruments de la sonde, dont les caméras.

TGO a pour but d’étudier la surface de Mars mais également son atmosphère. Ainsi, la sonde pourra déterminer les traces de méthane sur la planète et ainsi déterminer, entre autres, si la vie a un jour été possible sur Mars.

Notons que l’Europe prépare une autre mission martienne, planifiée pour 2020.

Source: Source