Une queue de dinosaure recouverte de plumes retrouvée dans un morceau d’ambre

Science

Par Pierre le

Pendant longtemps, nous avons imaginé les dinosaures comme de gros lézards se baladant les écailles à l’air dans la nature. Mais la réalité est un peu plus complexe que cela. Les créatures préhistoriques étaient en effet dotées de plumes. Et ce nouveau fossile découvert nous montre une queue de dino recouverte de ces plumes.

amber_cane

Si votre ramage se rapporte à votre plumage…

C’est dans un article publié dans la revue scientifique Current Biology qu’une équipe de l’université de Saskatchewan (Canada) a partagé sa découverte. C’est en Birmanie que l’équipe de Ryan McKellar a trouvé un morceau d’ambre contenant une queue de dinosaure. Un fossile de 99 millions d’années. Cette queue provient d’un dinosaure encore non identifié de la famille des coelurosaures. Un jeune spécimen, vraisemblablement, doté d’une queue recouverte de plumes.

dino

Comment les scientifiques savent-il qu’il s’agit là d’un dino et non d’un oiseau préhistorique ? Tout simplement car les huit vertèbres prisonnières de l’ambre ne sont pas soudées sur un croupion. Il s’agit bien là d’un dino, donc. Des plumes recouvrent toute la queue et sont brunes et blanches. Les scientifiques ajoutent que ces plumes ne signifient pas que les dinosaures étaient capables de voler, les plumes ayant sans doute été un outil de camouflage, de séduction et de régulateur thermiques.

Mais alors, les dinos n’étaient que des poulets de l’enfer ?

Nous avons été mal éduqués, surtout à cause de Jurassic Park qui nous montre des dinos nus tels de gros lézards effrayants. Néanmoins, il ne faut pas oublier que le film met en scène des créatures artificielles, et non de vrais dinosaures. D’ailleurs, le docteur Alan Grant (Sam Neil) évoque le fait que les dinosaures se sont transformés en oiseau, ce qui attire les moqueries de Tim.

Jurassic Park
Jurassic Park

Le T-Rex tel qu'il devait être
Le T-Rex tel qu’il devait être

Mais n’allez pas croire que les dinosaures n’étaient pas majestueux avec leur plumage. Les découvertes de ces dernières années prouvent de plus en plus la présence de ces appendices sur le corps des animaux, mais cela ne change rien aux comportements déjà établis des prédateurs. Vu la taille du squelette du T-Rex, qu’il ait des plumes ou non, il devait paraître impressionnant…

Source: Source