Fitbit promet de ne pas tuer les montres Pebble avant 2018

Gadget

Par Gaël Weiss le

La semaine dernière, Pebble annonçait son rachat par Fitbit et l’annulation des livraisons de ses Time 2 et Core. L’équipe de développement de Pebble explique aujourd’hui dans un billet de blog comment ils vont assurer le suivi des montres restantes dans les prochains mois.

pebble

Depuis la semaine dernière, Pebble appartient au passé. La marque américaine s’est en effet fait racheter par le géant des bracelets connectés et a annoncé dans la foulée qu’il arrêtait de produire des montres et qu’il arrêtera toutes ses activités de service après-vente. Malgré tout, l’équipe de développement logiciel de Pebble a été intégrée au sein de Fitbit et va se charger d’assurer une fin de vie correcte pour les montres financées sur Kickstarter.

Un service minimum plus qu’honnête pour l’année 2017

Sur le billet de blog mis en ligne dans la journée, on peut lire ces propos relativement rassurants : « Fitbit va faire tout son possible pour faire en sorte que les logiciels et services de Pebble continueront durant l’année 2017 ». Et de préciser : « Pour être clair, personne au sein de la nouvelle équipe ne cherche à briquer les montres Pebble qui fonctionnent encore ». Ainsi, le SDK Pebble, CloudPebble, les API Timeline, les firmwares, les applications mobiles, le portail des développeurs et l’AppStore Pebble seront encore en ligne durant l’année à venir.

La Pebble Steel
La Pebble Steel

Cela permettra donc aux développeurs d’applications ou aux créateurs de Watchface de continuer à créer, à mettre à jour ou à vendre leurs applications pour les Pebble. À moyen terme, les utilisateurs de telles montres ne devraient pratiquement pas voir de différence. Pratiquement, puisque les applications mobiles de Pebble vont perdre « leur dépendance aux différents services de cloud (authentication, analytics, app locker, etc.) ». Une mise à jour qui arrivera « dans les prochains mois » qui permettra à ces applications de fonctionner correctement, même quand elles ne seront plus reliées à de coûteux serveurs.

Le rachat de Pebble a certainement beaucoup déçu ceux qui ont précommandé leurs Time 2 et Core sur Kickstarter. Mais il faut bien admettre que la transition assurée par Fitbit est beaucoup plus douce que ce que l’on aurait pu le craindre.