Top 10 des avantages sociaux les plus insolites des startups de la Silicon Valley

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Environ 3 salariés sur 5 (57%) estiment que les avantages sociaux sont un élément décisif dans le choix d’un poste. Pour attirer les talents, certains employeurs n’hésitent pas à déployer les grands moyens et à offrir des avantages hors du commun. C’est notamment le cas dans la Silicon Valley, où les startups rivalisentd’originalité. Mais outre […]

Environ 3 salariés sur 5 (57%) estiment que les avantages sociaux sont un élément décisif dans le choix d’un poste. Pour attirer les talents, certains employeurs n’hésitent pas à déployer les grands moyens et à offrir des avantages hors du commun. C’est notamment le cas dans la Silicon Valley, où les startups rivalisentd’originalité. Mais outre les encas gratuits et le babyfoot, quels sont les avantages les plus incroyables et surprenants qu’offrent ces startups ?

silicon-valley-hbo-ap

Les entreprises suivantes font partie de celles qui offrent bien plus que les avantages sociaux courants : congélation d’ovocytes, budget jeux vidéo, acupuncture et plus encore. Voici les 10 entreprises qui offrent les avantages les plus originaux de la Silicon Valley (selon les avis sur les avantages partagés par leurs employés sur le site Glassdoor) :

1. Netflix offre une année de congés payés maternité et paternité aux jeunes parents. Le pionnier du contenu numérique permet aux parents de revenir à mi-temps ou à temps-plein, et de prendre autant de congés qu’ils le souhaitent durant la première année.

2. Salesforce propose à ses salariés 6 jours payés par an destinés au bénévolat. Si les employés utilisent ces 6 jours, Salesforce leur accorde une subvention de 1000$ qu’ils peuvent offrir à l’association caritative de leur choix.

3. Airbnb, l’entreprise élue Meilleur Employeur 2016 aux États-Unis, offre à ses employés un budget annuel de 2000$ pour voyager et séjourner dans une sélection de logements Airbnb à travers le monde.

4. Facebook offre une prime de 4000$, appelée « Baby Cash », aux employés qui viennent d’avoir un nouveau-né. Le réseau social propose également de prendre en charge les frais de congélation d’ovocytes.

5. Twilio offre à ses employés un Kindle ainsi que 30$ par mois pour acheter des livres.

6. Google offre au conjoint d’un employé décédé 50% de son salaire durant 10 ans.

7. Zynga veille au bien-être de ses salariés en offrant des massages et des sessions d’acupuncture sur place, mais veille également à celui de leurs compagnons à quatre pattes. En effet, Zynga accepte les animaux de compagnie au bureau et paye pour leur assurance santé.

8. Mindbody offre un « budget bien-être » de 65$ par mois, propose un choix de 21 cours dédiés au bien-être par semaine, dispose de cinq masseurs et d’un acupuncteur dans ses locaux et organise une activité de plein air par mois pour ses salariés.

9. Riot Games veille à la santé de ses salariés en proposant un grand choix de repas et d’en cas sains et issus de l’agriculture biologique. L’éditeur de jeux vidéo offre un budget de 300$ par an pour acheter des jeux vidéo, propose des sorties régulières dans des parcs d’attraction et dispose d’un terrain de basket sur son campus.

10. Genentech facilite la vie de ses salariés en mettant à leur disposition tout un panel de services, disponible sur le lieu de travail : salon de coiffure, pressing, lave-auto, conciergerie, garderie, salle de sport… jusqu’à un cabinet dentaire et une clinique médicale !

Ces avantages sociaux uniques attirent indubitablement les talents. Mais ils ne garantissent pas leur fidélité et leur satisfaction pour autant. Selon Glassdoor, la culture et les valeurs, les opportunités de carrière et les dirigeants sont les facteurs les plus déterminants dans la satisfaction des employés et donc dans leur rétention. Ainsi, alors que les avantages sociaux représentent un excellent moyen pour intéresser les candidats, ils ne sont pas vecteurs de satisfaction sur le long terme.