[CES 2017] HiMirror Plus : Un nouveau miroir connecté pour nous rendre encore plus narcissique

Evénement

Par Henri le

Le CES 2017 regorge de gadgets en tout genre, et le HiMirror Plus en est un. La nouvelle version de ce miroir connecté risque de nous rendre accro aux selfies.

Cela fait un moment que l’on parle de miroirs dits connectés, mais la marque HiMirror pousse le concept assez loin. La première version de ce dernier est sortie il y a quelques mois pour le grand public aux États-Unis, mais une mise à jour est déjà présentée au CES.

himirrorplus

Miroir, mon beau miroir…

Le principe est simple : en analysant votre reflet grâce à une caméra intégrée, le HiMirror analyse votre peau et votre teint et vous prodigue des conseils de beauté. Taches brunes, poche sous les yeux, début de ride… Rien n’échappe à cet écran de 14 pouces, qui est capable d’enregistrer différents profils et de mesurer l’évolution de l’état de votre peau en prenant tous les jours une photo de votre minois.

La dalle réagit avec un système de reconnaissance vocale couplé à de la détection de mouvement. Des technologies qui évitent de passer par des interactions tactiles, qui saliraient forcément le miroir. Son accès peut être sécurisé par reconnaissance faciale ou vocale, et un cache se trouve à disposition pour ceux qui ont peur d’être espionnés. Il faut d’ailleurs une connexion internet pour pouvoir l’utiliser. Idéal pour partager vos clichés sur Instagram.

himirrorplus2

Le miroir peut ainsi se connecter à Spotify, mais aussi vous indiquer la météo, l’indice UV du jour voire le niveau de pollution de l’air. La dernière mise à jour permet à l’HiMirror de proposer des tutoriels vidéo pour se maquiller ou soigner son visage.

Une version légèrement remaniée

Cette nouvelle version est équipée de lampes spéciales qui proposent différents types d’éclairage (en extérieur, ensoleillé, pluvieux, dans un centre commercial ou un restaurant…) afin d’adapter votre make-up en fonction de vos sorties. Ce modèle « Plus » permet à deux utilisateurs de plus de se servir de l’appareil, et conserve vos résultats d’analyse de peu plus longtemps.

Il est également compatible avec un accessoire nommé HiSkin qui se présente comme un scanner bardé de capteurs optiques à placer sur son visage ou son corps. Ce dernier permet une analyse plus précise de l’épiderme, et propose un suivi dermatologique encore plus poussé. Le HiMirror Plus sera proposé à 259 dollars (70 dollars de plus que la version précédente) tandis que le HiSkin coûte à lui seul 49 dollars. Ça sent la « duckface » à plein nez.