Malgré le crash du Galaxy Note 7, Samsung s’attend à des profits en hausse

Business

Par Elodie le

Samsung peut dire merci à ses branches semi-conducteur et Display qui devraient couvrir les pertes engendrées par le bad buzz de 2016 concernant le Galaxy Note 7.

Crédit image : RHiNO NEAL
Crédit image : RHiNO NEAL

Le constructeur sud-coréen peut souffler, 2016 est désormais derrière lui et avec elle, la débâcle du Galaxy Note 7 sur lequel Samsung misait. Toutefois, grâce à une diversification réussie et une stratégie à long terme qui porte ses fruits, Samsung clôt l’année en beauté et s’attend à des profits en hausse.

Une diversification réussie

En effet, le chaebol coréen est réparti en 3 grandes branches : électronique grand public (TV, électroménager, moniteurs), activité IT & Mobile Communications (mobilité, smartphones, montres, Gear VR, etc.) et enfin Device Solutions (puces, LED et écran OLED). C’est cette dernière branche qui va permettre à Samsung de réaliser son meilleur trimestre depuis 3 ans, soit 9200 milliards de wons (7,35 milliards d’euros) de bénéfice d’exploitation, en hausse de 50% par rapport à l’année passée.

Bloomberg explique ainsi que l’importante demande en écrans, puces mémoire et smartphones d’entrée de gamme sur le marché chinois a porté les résultats du groupe.

La branche mobile peut sourire

Par ailleurs, la dévaluation du won face à un dollar fort (monnaie des contrats de vente de composants) a également joué en sa faveur.

samung-galaxy-note-7-explosion

Mieux, malgré une année de crise, la division mobile n’est pas en reste et termine l’année avec de solides bénéfices grâce à la vente de Galaxy S7 et autres modèles plus anciens. Samsung devrait clore l’année avec un chiffre d’affaires de 159 milliards d’euros environ, un hausse par rapport à 2015. De bons chiffres qui devraient être confirmés dans les prochains jours avec la publication des résultats financiers de la firme.

L’année 2017 s’annonce donc sous les meilleurs auspices.

Source: Source