Bientôt des munitions d’entraînement biodégradables pour l’US Army ?

Science

Par Auré le

Le ministère de la Défense américaine a lancé, en octobre 2016, un appel d’offres portant sur le développement de munitions d’entraînement biodégradables. Chargées de graines, ces balles devraient être capables de donner naissance à des plantes dépolluantes pour éliminer les débris des champs de tir après une manoeuvre.

US Army training

Ce dispositif devrait permettre de réduire l’impact environnemental mais aussi et surtout de considérablement diminuer les coûts des programmes de déminage. Piloté par le Small Business Innovation Research, l’appel d’offres intitulé Biodegradable Composites with Embedded Seeds for Training Ammunition est pour le moins ambitieux. C’est pourquoi le ministère a donc décidé de commencer par le développement d’obus d’entraînement de calibre de 40 à 120 mm dont les étuis sont suffisamment spacieux pour accueillir les graines.

Mais l’intérêt pour la conception de munitions biodégradables ne semble pas nouveau. En 2006 déjà, un certain Patrick Epling déposait un brevet aux USA concernant une munition soluble dans l’eau froide baptisée « Cold water-soluble and biodegradable ammunition ». Un autre brevet, déposé en 2014, proposait quant à lui des munitions de chasse aux étuis biodégradables en thermoplastique constitué d’un mélange de polyesters. Enfin, en France, sachez que des munitions biodégradables, dépourvues de métaux lourds, existent aussi pour la chasse, le tir sportif, le paintball et l’airsoft. Celles-ci sont solubles dans l’eau, mais ne font pas encore pousser de plante…

Si vous avez des idées, sachez que vous avez jusqu’au 8 février pour les soumettre au ministère de la Défense. En attendant, les militaires continueront d’utiliser des munitions chargées en métaux lourds et en alliages polluants qui resteront au sol durant des dizaines d’années.

Source: Source