La planète naine Cérès viendrait de loin

Espace

Par Pierre le

La planète naine Cérès a longtemps été une énigme. Les scientifiques se sont longtemps interrogés sur ses points lumineux, par exemple. Et aujourd’hui, c’est un autre mystère qui est sur le point d’être percé : l’origine de la planète.

ceres

Origine transneptunienne

Cérès est située dans la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Depuis 2015, la sonde de la NASA Dawn se balade autour de l’astre pour percer ses mystères. Et les scientifiques semblent aujourd’hui penser que Cérès n’est pas née dans la ceinture, mais bien plus loin.

C’est une équipe de scientifiques menés par un français, Pierre Vernazza du laboratoire d’astrophysique de Marseille, qui publie une étude menée avec les données récoltées par la NASA. Une étude qui affirme que Cérès se serait formée au-delà de Neptune.

En effet, la surface de Cérès est composée de minéraux de glace à 20%, soit une composition très différente des astéroïdes présents dans la ceinture. Ajoutons à cela une pincée d’ammoniac, qui ne se forme pas si près du soleil. Une composition que l’on retrouve sur les astres au-delà de Neptune, la planète la plus éloignée du soleil.

7

Un peu plus près de l’étoile

Selon l’équipe de Pierre Vernazza, la planète naine aurait donc une origine exogène et serait le résultat d’une collision entre deux astéroïdes il y a dix millions d’années. Ensuite, Cérès aurait fait un voyage de 2,7 unités astronomiques (1 UA = la distance Terre-Soleil, soit 150 millions de kilomètres) pour finalement se faire happer par la ceinture. Notons que l’étude estime que Cérès dispose de la même composition qu’Orcus, un objet stellaire situé dans la ceinture de Kuiper, aux limites de notre système. Cérès serait donc à la base un objet extérieur, comme Pluton, qui se serait donc aventuré plus près de notre étoile.