Auchan aimerait vous faire payer votre plein d’essence avec votre plaque d’immatriculation

Ville de Geeks

Par Pierre le

Quand vous allez mettre de l’essence, deux choix qui s’offrent à vous. Soit vous utilisez les bornes automatiques et payez en carte, soit vous allez payer au guichet après avoir “nourri” votre véhicule. Mais Auchan imagine un troisième choix : vous faire payer automatiquement en analysant votre plaque d’immatriculation.

Screenshot

Gagner quelques secondes à la pompe

Auchan, via sa filiale bancaire Oney, a en effet signé un partenariat avec PSA, selon Le Figaro. Une annonce a été faite lors du Paris FinTech Forum et concerne la création d’un prototype de voiture connectée pour un paiement automatique.

Une voiture connectée disposant d’une solution de paiement qui se chargera de la transaction une fois le plein réalisé. Comment la station service vous reconnaîtra ? En analysant votre plaque d’immatriculation, tout simplement. Il faudra préalablement entrer un code à la pompe pour plus de sécurité.

Pour renforcer la sécurité, le tout se passera via la solution Automatric, dans laquelle l’utilisateur doit entrer ses coordonnées bancaires. De même, Automatric vous préviendra une fois le paiement effectué en fournissant un ticket de caisse.

Notons qu’Automatric est déjà utilisé dans la péninsule Ibérique et compte 60 000 adeptes. Auchan pense donc à importer la solution en France pour ses stations services et envisage même de le décliner sur d’autres services que les stations essence. Une idée intéressante, mais nous attendons maintenant de voir la suite.

8 réponses à “Auchan aimerait vous faire payer votre plein d’essence avec votre plaque d’immatriculation”

  1. au pays bas, il y a une puce nfc ds la trappe a essence et un lecteur ds le pistolet, je fais le plein , rapide est sans chichi … bas ouais c’est ca le progres enfin le vrai

    • Je me trompe peut-être, mais je pense qu’Automatric checkera avec une base de données des assurances pour s’assurer de l’authenticité des plaques.
      Sinon en effet, ce serait trop facile.

  2. ça marchera pas.
    Il faudrait qu’ils se fassent une base nominative avec les plaques d’immatriculation : c’est réservé aux forces de police ce genre de chose. Légalement ça passera pas.

    • Travaillant pour une compagnie faisant dans le LPR, tu n’as pas besoin de permission spéciale pour avoir une base de donnée de plaque d’immatriculation. Beaucoup de système de parking utilise notre système et ils ont des dizaines de millier de plaque différente dans leur DB. On a aussi vendu un système de reconnaissance pour un pont payant permettant au automobiliste d’être facturé sans même arrêter à un poste de payage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *