[Impressions] A Plague Tale Innocence : sous les pavés, la plague

Par Pierre le

Asobo, studio français basé à Bordeaux, est fier de nous présenter son nouveau jeu ambitieux : A Plague Tale. Un jeu action/aventure à la troisième personne...

Asobo, studio français basé à Bordeaux, est fier de nous présenter son nouveau jeu ambitieux : A Plague Tale. Un jeu action/aventure à la troisième personne qui cherche à se démarquer de la concurrence grâce à son ambiance. En effet, A Plague Tale veut nous plonger dans un Moyen-Âge rongé par la peste noire, tout en laissant de côté les éternels relents d’heroic fantasy qui encombrent le genre.

A Plague Tale 4

Le pari historique d’Asobo

Avant de débuter cette preview, un petit cours d’histoire s’impose. Entre 1347 et 1352, l’Europe connaît l’heure la plus sombre de son histoire avec la Peste Noire. La maladie, qui se propage via les rats, tue jusqu’à 50 % de la population européenne (les sources divergent). Un traumatisme qui laisse le continent dévasté par un déclin démographique sans pareil. Certes, la Peste Noire n’est pas la première épidémie de l’Histoire, ce n’est peut-être même pas la plus meurtrière. Néanmoins, c’est la première à être analysée et archivée avec autant de soin par les chroniqueurs de l’époque.

C’est dans ce contexte que se déroule A Plague Tale. Pas de dragons, pas d’elfes ni même de magie dans le jeu d’Asobo. Nous suivons deux jeunes héros (une jeune fille de 14 ans nommée Amicia et son frère de 5 ans, Hugo), enfants nobles du sud-ouest de la France tentant d’échapper à la mort noire. Malheureusement pour eux, leur parents ont été tués car accusés de sorcellerie et ce sera bientôt leur tour s’ils ne s’échappent pas très vite.

L'ambiance du jeu se veut très sombre
L’ambiance du jeu se veut très sombre

Un parti pris intéressant pour un jeu action/aventure à la troisième personne. Mais Asobo ne cherche pas seulement à aguicher le joueur par l’unique ambiance de son jeu, mais également par son gameplay qui met l’affrontement de côté.

Un gameplay basé sur l’infiltration et les énigmes

Dans A Plague Tale, le joueur n’est ni chevalier, ni même un jeune paysan ayant quelques notions d’escrime, mais une jeune fille devant à tout prix éviter l’affrontement direct avec les ennemis.

Tout le gameplay du jeu repose donc alors sur la diversion. Dans la séquence montrée par Focus, par exemple, Amicia devait trouver le moyen d’entrer dans une église flanquée de deux gardes patibulaires. Cachée dans l’ombre, elle doit alors utiliser sa fronde pour briser les lanternes des soudards. La conséquence est immédiate : les nuées de rats, qui fuient la lumière, se jettent alors sur les deux malheureux pour les croquer.

Quelques libertés ont été prises, notamment sur les effets visuels de la peste
Quelques libertés ont été prises, notamment sur les effets visuels de la peste

Autre facette du gameplay : le jeu d’ombre et lumière. Pour survivre, notre héroïne devra donc rester proche des lueurs de braseros ou de lanternes, mais pas toujours pour ne pas se faire attraper par les gens d’armes. Un gameplay qui rappelle quelque peu le premier Gears of War, qui adoptait la même approche dans l’une de ses séquences.

La dernière séquence du gameplay qui nous a été montrée est une phase d’énigme basée sur la coopération entre Amicia et Hugo. Des phases qui rappellent celles d’Uncharted ou de The Last of Us, par exemple, où un PNJ vous aide à résoudre tel ou tel puzzle. Ici, nos deux enfants se doivent d’éclairer le chœur d’une église envahie par les rats. Sans torche, ils doivent trouver le moyen d’allumer un brasero précis en utilisant celui situé à l’entrée, tout en évitant les rats qui grouillent au sol. Pour y arriver, le joueur peut donner des ordres simples à son compagnon pour qu’il l’aide dans sa tâche.

A Plague Tale 3

Jeu à l’ambiance intéressante qui tente d’offrir une progression sans aucun combat, A Plague Tale pourrait créer une bonne surprise dans un genre de plus en plus consensuel. Néanmoins, il faudra attendre d’en voir un peu plus pour savoir si les promesses seront à hauteur des ambitions du studio.

Aucune date de sortie n’a encore été communiquée mais le jeu sortira sur PC et sur consoles.

stopwatch 3 min.