[En arrière toute !] À l’avenir, Call of Duty pourrait retourner dans le passé

Par Jules le

Face aux ventes décevantes de Call of Duty : Infinite Warfare (notre test), Activision a décidé de donner une nouvelle direction à sa licence phare. Ou plutôt d'opérer un retour aux sources, et ce, dès cette année.

Call of Duty®: Infinite Warfare_20161103220747

Il aura fallu le temps, mais Activision l’a enfin reconnu : Infinite Warfare n’a pas été du goût des fans (le trailer du jeu est le plus disliké de YouTube) et cela s’est ressenti sur les ventes. Ainsi, il s’est écoulé presque moitié moins de copies de Infinite Warfare le jour de sa sortie, que pour Black Ops 3 sur la même période.

Dans une conférence avec les investisseurs, Eric Hirshberg, PDG d’Activision, a déclaré que l’ambiance spatiale du dernier Call of Duty n’a “pas trouvé écho auprès des fans”, et que le jeu n’avait pas réalisé “la performance escomptée”. D’autant que le concurrent de toujours, Battlefield 1 (notre test), a lui rencontré un franc succès en délaissant les conflits futuristes pour les tranchées de la Première Guerre mondiale.

En conséquence de quoi, Eric Hirshberg a affirmé que la licence allait elle aussi abandonner l’espace pour effectuer “un retour aux sources”. Ce changement de direction sera visible dès la fin de l’année avec Call of Duty 2017, actuellement en développement chez Sledgehammer Games. Va-t-on assister à un retour en force de la Seconde Guerre mondiale ?

Source: Source
stopwatch 6 min.