Vous avez 300 000 euros en trop sur votre compte en banque ? Cette voiture volante est exactement ce dont vous avez besoin

Automobile

Par Gaël Weiss le

Vous ne savez pas trop quoi faire votre PEL ? Vous avez 300 000 euros qui traînent quelque part sur un compte offshore ? Si ces préoccupations de riche vous tracassent, et que vous êtes du genre à tout dépenser sur un coup de tête, le Journal du Geek a la solution : précommander une voiture volante dont le design fleure bon (?) les années 80 pour seulement 299 000 euros. Ne nous remerciez pas.

Voici donc la PAL-V, une voiture volante qui, selon les termes de son constructeur, serait en accord avec toutes les législations européennes et américaines. La PAL-V est un véhicule hybride, mi-voiture, mi-autogire. Plus exactement, il s’agit d’une voiture à trois roues équipée d’un rotor dépliable situé sur son toit. Il est aisé d’imaginer qu’il suffit de se garer dans un endroit à l’écart des villes pour déployer son rotor et aller voler où bon nous semble (même, si, je suppose, il doit exister un bon tas de lois qui doit interdire de décoller et d’atterrir n’importe où et surtout n’importe quand).

Une voiture « hybride »

Sur le papier, en tout cas, il faut bien admettre que la PAL-V est du genre convaincant. La fiche technique indique ainsi qu’en mode voiture, elle est capable de monter à 160 km/h, de faire du 0 à 100 en moins de 9 secondes et qu’elle consomme 7,6 litres au 100.

En mode autogire, elle peut atteindre les 160 km/h également, voler jusqu’à 3500 mètres d’altitude et à un champ d’action de 500 km maximum, avec une personne à son bord (400 km avec deux personnes). Bon, en revanche, elle consommera 26 litres d’essence par heure.

Alors on peut sûrement discuter longuement de son design disons « très particulier » qui fleure bon le concept de la fin des années 80. Mais l’idée est là et surtout son constructeur assure qu’elle est fonctionnelle.

Deux modèles à 300 000 et 500 000 euros

Il vient d’ailleurs d’ouvrir les précommandes sur son site officiel. Dans sa version de base (comprendre sans aucune option), la PAL-V Liberty Sport coûte 299 000 euros, hors taxe. La Pioneer Edition, qui comprend une cabine avec du chauffage, deux volants et un tableau de commande digitale coûte quant à elle 499 000 euros.

Si vous êtes intéressés (après tout, vous expliquerez à votre compagne/compagnon que l’achat d’une maison peut bien attendre quelques années), il est possible de réserver son modèle Pioneer Edition en déposant dès aujourd’hui 25 000 euros ou 10 000 euros pour la version de base (mais sans possibilité d’être remboursé). Enfin, si le projet vous intéresse tout simplement et que vous voulez être sur la liste d’attente, il est possible de participer à l’aventure pour seulement 2 500 euros, remboursables cette fois-ci.

PAL-V compte lancer la production des 90 premiers modèles à la fin de l’année pour une sortie prévue pour le début de l’année prochaine. La FAQ du site précise toutefois que si la PAL-V n’est pas autorisée à rouler/voler dans son pays, la société remboursera intégralement le véhicule. On vous laisse discuter de tout cela avec votre banquier.