Voici Flippy, le nouveau robot-cuistot d’une chaîne de fastfood américaine

Robots

Par Henri le

Les humains ont toujours exprimé la peur d’être remplacé par des robots. Et quand on voit Flippy, on se dit que cela va arriver plus vite qu’on ne le croit.

La robotique pourrait bien faire rentrer le terme « fast-food » dans une nouvelle ère. Alors que les frères McDonald’s avaient mis en place un système de division des tâches révolutionnaire (ensuite démocratisé par Ray Kroc), les humains ne seront peut-être bientôt plus nécessaire pour faire vos burgers.

Saignant ou à point ?

Flippy est un robot destiné à aider les employés de fast-food à préparer plus rapidement leurs cheeseburgers. Développé par Miso Robotics et Cali Group, ce bras robotisé est capable de cuire les steaks (en les retournant) sur les plaques chauffantes afin de disposer d’une viande toujours parfaitement grillée. Le robot vient tout juste de commencer à travailler dans un restaurant de la chaîne CaliBurger, situé à Pasadena (en Californie).

FLIPPY | Miso Robotics from Miso Robotics on Vimeo.

Grâce à des capteurs, il sait ou se trouve les pains et peut ensuite déposer le steak cuit sur le burger déjà préparé. L’IA intégrée lui permet aussi de calculer tout ce qu’il se passe sur le plan de travail et de différencier la viande crue ou les tranches de cheddar. Son logiciel de Deep learning lui permet d’ailleurs d’effectuer des tâches bien plus complexes, qui ne sont pas montrées dans la vidéo. Il est en effet capable de cuire des œufs, de couper des légumes, faire frire du poulet, etc…

La fin d’une époque ?

Interviewé par TechCrunch, David Zito, le PDG de Miso Robotics, a tenu à rassurer ceux qui pensent être remplacé par ce type de dispositif

Goûter la nourriture et créer des recettes seront toujours les compétences d’un chef cuisiner.

Une réponse en demi-teinte. On peut légitimement se demander si de telles machines inquiètent vraiment les cuisiniers, car ils ne sont certainement pas visés. C’est moins le cas de tous les autres employés de cuisines, qui sont souvent des étudiants aux USA. Zito ne s’en inquiète pas puisqu’il estime que les restaurants ont avant tout une fonction sociale.

Les restaurants sont des lieux ou les gens se rassemblent pour interagir entre eux. L’humain jouera toujours un rôle primordial en ce qui concerne l’accueil et l’échange, surtout quand on connait l’aspect social de la nourriture. Mais on ne connait pas encore quels seront les nouveaux rôles dans cette industrie.

Bien qu’il soit encore à l’essai dans ce fast-food, il devrait intégrer les cuisines de 50 nouveaux CaliBurger dans les deux années à venir. Certains employés de cuisines devraient être réassigné en salle pour interagir avec les clients alors que d’autres seront formés pour faire fonctionner leurs nouveaux collègues robotiques.