RAMBO : le premier lance-grenades imprimé en 3D par l’armée américaine

Science

Par Auré le

Baptisé Rapid Additively Manufactured Ballistics Ordnance ou plus simplement ‘RAMBO’, ce lance-grenade vient d’être mis au point par l’armée américaine après 6 mois de recherches.

Acier, aluminium et plastique

Rien d’étonnant jusque-là, excepté le fait que la cinquantaine de pièces qui le composent ont été imprimées en 3D (hormis la glissière et les ressors) pour un résultat a priori tout aussi meurtrier qu’un lance-grenade assemblé en usine.

Alors pourquoi se donner tant de mal pour produire une arme en ayant recours à l’impression 3D ? Probablement parce que l’impression 3D leur permettra dans un avenir plus ou moins proche de produire des armes à la volée au coeur de la zone de conflit.


L’armée cherche à réduire les délais qui subsistent entre la phase de prototypage d’une arme et le moment où celle-ci se retrouve entre les mains d’un soldat. Pour ne plus attendre durant des mois l’arrivée d’un premier prototype usiné, les chercheurs ont eu recours à l’impression 3D pour tester plusieurs versions d’un même lance-grenades en l’espace de quelques jours seulement. Au total, six mois de recherches et de développement auront été nécessaires à la production d’une nouvelle arme et de munitions compatibles, explique un chercheur.

Impressionnant et inquiétant non ?

Source: Source