Une voiture autonome d’Uber victime d’un accident spectaculaire en Arizona

Ville de Geeks

Par Pierre le

Uber teste actuellement la circulation de voitures autonomes dans plusieurs états américains. Mais un accident qui a eu lieu ce week-end risque de ralentir considérablement le déploiement de cette technologie.

Erreur de l’interface volant/siège

L’histoire se déroule à Tempe, dans la banlieue de Phoenix (Arizona) et nous est rapportée par Bloomberg et Fresco News. Une voiture autonome d’Uber, testée dans des conditions réelles, a subi un accident impliquant deux autres véhicules. Pas de morts, ni de blessés, fort heureusement, seulement de la tôle froissée.

Selon les autorités, le véhicule d’Uber n’est pas responsable de l’accident, il s’agit donc d’une erreur humaine, un automobiliste n’ayant pas réussi à éviter la Volvo d’Uber. Notons par ailleurs qu’une personne était présente dans le véhicule autonome d’Uber (mais aucun passager à l’arrière), comme le veux la législation, mais on ne sait pour l’instant pas si elle a tenté de réagir à l’accident imminent en prenant le contrôle du véhicule.

Dans tous les cas, Uber a immédiatement arrêté ses tests dans l’état américain le temps de l’enquête. Une enquête qui devra être menée rapidement. Uber n’a en effet aucune envie de voir une polémique naître à propos de ses véhicules autonomes et aimerait se mettre hors de cause le plus vite possible.

Les véhicules autonomes d’Uber ont en effet du mal à s’imposer auprès des autorités. Si des tests sont menés en Arizona, la ville de San Francisco (Californie), par exemple, a choisir de bannir ce type de véhicules pour des raisons de sécurité.

Source: Source