Les futuristes magasins Amazon Go sont encore loin d’être au point

Business

Par Jules le

Alors qu’Amazon développe des magasins où nous n’aurions plus besoin de faire la queue, ni de sortir notre carte bleue pour régler nos achats, le géant américain a rencontré un problème inattendu : les clients.

En décembre dernier, Amazon présentait un nouveau concept de supermarché, Amazon Go. Le principe est on ne peut plus simple : le client, ayant au préalable téléchargé l’application dédiée, entre dans le magasin, prend tous les articles qu’il désire puis ressort tranquillement. Faire la queue ? Un odieux souvenir. Dégainer sa carte de crédit pour payer ? Une fable lointaine.

La facture est directement envoyée sur le compte Amazon du client, qui doit valider le paiement en sortant du supermarché. Censés faciliter la vie des consommateurs, les magasins estampillés Amazon Go pourraient cependant ne jamais voir le jour. À cause desdits consommateurs.

22, v’la les clients !

Selon The Wall Street Journal, la technologie utilisée par les boutiques pour suivre les clients, à savoir une batterie de capteurs couplée à une flopée de caméras et d’algorithmes, serait dépassée lorsqu’il y a plus de 20 personnes dans un établissement. Pire, elle peut également être leurrée si les clients bougent trop vite.

Enfin, toujours selon The Wall Street Journal, remettre un article à un autre emplacement que son lieu d’origine suffirait à faire planter le programme de tracking du magasin. Incapable, pour le moment, de régler le problème, Amazon a décidé de repousser l’ouverture des premiers Amazon Go au public, prévue à l’origine pour ce début d’année, à une date encore inconnue.

Source: Source