Samsung Galaxy S8 : le déverrouillage par reconnaissance faciale bernée par un simple selfie

Smartphone

Par Gaël Weiss le

L’une des fonctionnalités de sécurité mise en avant par Samsung lors de la présentation du Galaxy S8 était la reconnaissance faciale de l’utilisateur, grâce à la caméra frontale de l’appareil. Une fonctionnalité que les premiers testeurs ont déjà réussi à contourner simplement en présentant un selfie au capteur.

Quelques heures après avoir présenté son Galaxy S8 au monde entier, Samsung a laissé les blogueurs et la presse s’emparer du téléphone pour réaliser leurs premières prises en main. Les petits malins de Marcianophone se sont donc mis en tête de tester l’une des fonctionnalités mises en avant durant la conférence : la reconnaissance faciale, permettant de déverrouiller plus rapidement et plus facilement le smartphone.

Comme on peut le constater sur la vidéo ci-dessus, la reconnaissance faciale peut très facilement être bernée par un simple selfie. Un selfie pris d’ailleurs avec un autre Galaxy S8, preuve s’il en est de la qualité de son écran.

Une fonctionnalité que l’on sait duper de longue date

Comme le rappelait très justement FrAndroid il y a quelques semaines, la reconnaissance faciale n’est clairement pas la méthode de déverrouillage d’un téléphone la plus sûre. La reconnaissance faciale avait ainsi été introduite il y a quelques années au sein d’Android 4.1 Jelly Bean, mais Google l’avait très rapidement abandonnée face au manque de sécurité d’une telle méthode. Une bonne photo du propriétaire du téléphone permettait en effet de duper le système. Il semble que ce soit la même chose pour le Galaxy S8.

Qu’on ne s’y trompe pas également, la vidéo montre comment duper la reconnaissance faciale du Galaxy S8. Et cela ne concerne pas le scanner d’iris — par lequel il est également possible de déverrouiller le téléphone — dont est équipé le nouveau téléphone de Samsung. Le Galaxy S8 possède de nombreux moyens de déverrouiller le téléphone : un capteur d’empreinte digitale (situé cette année dans le dos de l’appareil), le scanner d’Iris et enfin le traditionnel code ou schéma.

Notre prise en main du Galaxy S8 et S8+

Source: Source