Jean-Luc Mélenchon nous refait le coup de l’hologramme… pour tenir sept meetings en même temps

Ville de Geeks

Par Pierre le

Nous entrons dans la dernière ligne droite de l’élection présidentielle et les candidats donnent tout pour séduire les électeurs. Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France Insoumise, a décidé de nous refaire le coup du meeting en hologramme pour ses meetings du 18 avril prochain. Mais cette fois, il ne donnera pas un discours dans deux villes simultanément, mais dans sept.

Mélenchon partout à la fois

Le 5 février dernier, Jean-Luc Mélenchon tenait un meeting à Lyon, mais en même temps à Paris grâce à un hologramme. Une méthode qui avait beaucoup fait parler à l’époque. Pour le 18 avril, soit quelques jours avant le premier tour, le candidat de la France Insoumise va réutiliser le même principe.

Physiquement, Jean-Luc Mélenchon sera à Dijon pour l’un des derniers meetings de campagne. Dans le même temps, son hologramme tiendra le même meeting à Nancy, Nantes, Clermont, Grenoble, Montpellier et Le Port (La Réunion).

Pourquoi ces villes ? Tout simplement car le candidat n’a pas pu s’y rendre lors de sa campagne et qu’elles subissent un fort taux d’abstention (donc des gens à convaincre).

Comme le 5 février dernier, donc, Jean-Luc Mélenchon apparaîtra virtuellement sur la scène de ces villes, afin d’y tenir un discours crucial. En effet, le candidat se situe actuellement dans une bonne dynamique, venant chatouiller François Fillon et Emmanuel Macron, et se permet de rêver d’une présence au second tour de la présidentielle.

En tout cas, Jean-Luc Mélenchon a très tôt tenté de parler à tous les publics, particulièrement les jeunes, en ouvrant par exemple une chaîne Youtube. Ce week-end, la France Insoumise a même vu sortir un petit jeu vidéo où l’homme politique soit secouer les puces des oligarques pour qu’ils rendent l’argent volé aux contribuables.

Pour rappel, le premier tour de la présidentielle se déroulera le 23 avril prochain. Si vous n’avez pas la possibilité de voter ce jour-là, il est encore temps de faire une procuration.

>> Présidentielle 2017 : voici le programme numérique des principaux candidats