Nikon présente son nouveau réflex, le D7500

Photo

Par Anh Phan le

Après toutes les rumeurs, c’est hier que Nikon a officialisé son nouveau réflex numérique à destination des amateurs experts, le D7500. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, ce n’est pas un successeur du D7200, qui reste sur le marché. Le D7500 a l’ambition de se positionner entre le D7200 et le D500 en proposant la meilleure qualité d’image sur un capteur DX, mais dans un boîtier plus compact que le D500.

Ainsi, le D7500 embarque un capteur de DX de 20,9 mégapixels, un processeur Expeed 5 (similaire à celui du D500 et du D5), une sensibilité allant de 100 à 51200 ISO (extensible de 50 à 1.640.000 ISO), un capteur de mesure RVB 180K pixels, un AF avec 51 collimateurs (-3IL) dont 4 centraux en croix, une vitesse en rafale à 8fps (59 vues en mode RAW 14 bits), l’enregistrement de vidéos en Full HD à 60ips mais aussi en 4K à 24/25/30ips au format MOV ou MP4, la stabilisation vidéo électronique en Full HD, un mode Timelapse 4K UHD, une sortie HDMI non compressée, le traitement des fichiers RAW par lot, la mesure pondérée sur les hautes lumières, le Bluetooth et le WiFi avec la technologie Snapbridge et un seul port mémoire SD/SDHC/SDXC (contre deux auparavant).

Le tout est inséré dans un châssis en fibre de carbone comme le D7200, ce qui le rend plus léger mais moins résistant qu’un châssis en magnésium comme sur le D500. Avec un écran de 3,2″ tactile et orientable. Il fait 640 grammes et sera disponible dès ce mois de juin au prix de 1549 euros, boîtier nu.