SFR Numericable envisagerait de changer de nom

Business

Par Jules le

Une réflexion interne a été lancée au sein des bureaux de l’opérateur, pour savoir si oui ou non la marque doit procéder à un changement de nom.

L’information vient tout droit des Échos. Selon une source proche du quotidien, Patrick Drahi, PDG du groupe Altice (qui détient SFR Numericable) , aurait mis en place une réflexion interne pour statuer sur un possible changement de nom de SFR. « On explore l’opportunité et la faisabilité, il n’y a aucun calendrier », précise la source des Échos.

Se faire oublier ou se faire mieux voir ?

Deux raisons pourraient être à l’origine de cette réflexion. Le récent rapport de l’Association Française des Utilisateurs de Télécommunications pour commencer. Le document mettait en avant le fait que la moitié des plaintes déposées contre un opérateur en 2016 cible SFR Numericable. Un changement de nom permettrait alors de faire table rase du passé et de repartir sur de bonne base (même si cela n’influera en rien sur la qualité du réseau et/ou du service).

L’autre cause, la plus probable, serait la volonté de créer une marque internationale. Le groupe Altice, fortement implanté à l’international, envisagerait de réunir tous ses opérateurs sous un unique étendard. Lors de son rapport annuel, le groupe avait annoncé réfléchir « aux bénéfices éventuels que pourrait générer l’adoption d’une marque globale » et que cela passerait par une « harmonisation et un changement de marque dans les pays où le groupe opère ». D’autant que Patrick Drahi a déposé mardi dernier un dossier auprès des autorités boursières américaines, dans le but de faire entrer Altice à Wall Street.