SFR va bientôt tester la publicité ciblée sur une chaîne de télévision

culture geek

Par Elodie le

C’est une première en France, le groupe SFR va tester la publicité ciblée sur une chaine de télévision. C’est BFM Paris, lancée récemment, qui va en avoir la primeur.

sfr-publicité-ciblée-bfm-paris

Jusqu’ici réservée au web, la publicité ciblée va faire ses premiers pas à la télévision. C’est Alain Weil, président de BFM TV et de SFR Media, qui en a fait l’annonce : des « publicités adressées » seront diffusées sur l’antenne de BFM Paris, lancée en novembre dernier. Autrement dit, chaque foyer de téléspectateurs aura droit à des annonces personnalisées. C’est-à-dire proposées en fonction des données détenues sur eux par l’opérateur.

On ne sait pas encore quelles données seront utilisées pour affiner les publicités proposées, mais Alain weil explique le dispositif ainsi : « En simplifiant, ceux qui ont des chiens auront des publicités pour Canigou et ceux qui ont des chats des publicités pour Ronron ».

Une première en France

L’objectif est bien évidemment d’attirer de nouveaux annonceurs, désireux de toucher leur public cible. Le marché de la publicité est particulièrement tendu ces dernières années. Si la télévision est toujours le média leader, il laissera sa couronne au web en termes de dépenses en 2017. Des solutions doivent donc être trouvées pour maintenir l’intérêt des annonceurs, tout en s’assurant de substantielles rentrées d’argent.

« Les annonceurs sont prêts à payer un peu plus cher pour passer des pubs différentes selon les foyers, sur lesquels nous disposons de beaucoup de données via nos box », a indiqué le président de SFR, Michel Combes. Avec un tel dispositif , « un constructeur automobile pourra […] par exemple […] proposer une voiture différente » par foyer si l’envie lui en prend, mais « le groupe SFR lui-même [pourra également] proposer des offres différentes selon que le foyer est ou non déjà abonné ».

Une réglementation encore rigide

Gageons que la CNIL veillera au grain quant à l’exploitation des données personnelles des clients du groupe SFR. En tant qu’opérateur, SFR a accès à un grand nombre d’informations : habitudes, historique de recherche, etc. il conviendra de déterminer quelles données l’opérateur est en droit d’exploiter tout en s’attachant le consentement explicite de ses clients.

Cette annonce est une première en France tout simplement parce que la loi interdit les publicités ciblées sur une antenne nationale. Mais d’après Michel Combes et Alain Weil, la réglementation « devrait évoluer courant 2017 ». Les deux hommes forts du groupe SFR Media ont peut-être eu l’oreille d’un candidat à la présidentielle.

Source: Source