Apple : Énervé par certaines pratiques,Tim Cook a menacé de supprimer l’application Uber

Apple

Par Henri le

De nombreuses applications tentent de manière détournée ou non d’avoir accès à vos informations personnelles. En 2015, Uber a failli aller trop loin pour Apple.

Uber et Apple n’ont pas toujours eu d’aussi bonnes relations. C’est en tout cas ce qu’a dévoilé le New York Times, en expliquant que Tim Cook aurait demandé un entretien avec le PDG d’Uber en 2015, pour lui donner son point de vue sur certaines pratiques de l’application de VTC.

Ce dernier aurait menacé Uber de supprimer l’application de l’Apple Store, à cause d’un système de tracking des utilisateurs un peu trop curieux. En effet, Tim Cook aurait reproché à Uber de conserver certaines données des clients, même chez ceux ayant supprimé l’application.

Selon lui, Uber tenait une liste d’appareils avec des identifiants uniques. Elle utilisait pour cela un système d’empreinte numérique, qui se servait d’un bout de code pour récupérer l’identité complète du client.

Avec discrétion

Pour cacher cette petite combine, la firme n’utilisait pas cette technique lorsque les utilisateurs se situaient proches des bureaux d’Apple, à Cupertino (comme l’explique The Verge). Les employés de l’App Store qui testent les applications ne s’en sont pas rendu compte. Une fois informé, Tim Cook aurait été très clair avec Travis Kalanick. Soit il arrêtait cette pratique, soit l’application disparaissait du Store.

Un porte-parole de Uber a répondu à ces accusations, qui datent désormais de deux ans. Dans son communiqué, il explique que l’entreprise ne garde pas d’informations sur les clients qui ont effacé l’application. Cette technique permettrait de prévenir la fraude lorsqu’un téléphone est volé, puis utilisé pour une course et enfin totalement rebooté.

On ne sait pas si ces explications auront pleinement convaincu Tim Cook.