La Fnac lance sa propre carte bancaire

Général

Par Olivier le

Les services bancaires sont le nouvel eldorado pour des entreprises qui, à première vue, n’ont pas grand chose à faire dans ce secteur. Et pourtant, c’est un moyen de fidélisation des consommateurs.

Carrefour a lancé sa carte bancaire, Orange va ouvrir sa propre banque, sans oublier les pure players comme N26 ou Revolut. La Fnac se jette à son tour à l’assaut de ce marché en plein bouleversement, avec une carte bancaire à son nom. Elle est réservée aux adhérents Fnac, qui sont 5 millions en France, et elle est gratuite.

Cette carte va permettre aux adhérents de cumuler des crédits sur leur compte fidélité (1% de tous les achats qui seront réglés via la carte, y compris en dehors du réseau Fnac). Elle est rattachée au compte bancaire du client, qui n’a donc pas besoin de changer de banque.

Une carte à tout faire

L’enseigne a noué un partenariat avec Crédit Agricole Consumer Finance, propriétaire de Sofinco, qui pourra proposer des offres de financement aux utilisateurs de la carte bancaire Fnac. Les actes de la vie de tous les jours seront évidemment possibles via cette carte, qu’il s’agisse de payer bien sûr, mais aussi de retirer de l’argent aux distributeurs en France comme à l’étranger (au sein du réseau MasterCard).

La Fnac n’entend pas faire concurrence aux services que peuvent offrir les banques traditionnelles. La carte se destine d’abord et avant tout à fidéliser les clients de l’enseigne : « cette carte permet à l’enseigne de renforcer l’attractivité de son programme d’adhésion », explique l’entreprise.

Source: Source