Un parachutiste letton réalise le premier « Drone Jump » de l’histoire

drone

Par Henri le

Les parachutistes et autres base jumpers ont parfois du mal à insuffler de l’originalité à leur saut. Ce n’est pas le cas de ce letton qui vient de réaliser une première.

En termes de saut dans les airs, on pensait que tout avait été fait. Que nenni ! Le développement des drones leur permet désormais de porter des charges lourdes et de voler toujours plus haut.

Pas froid aux yeux

Il n’en fallait pas plus pour que le letton Ingus Augstkalns tente le premier saut depuis un drone. Et pas n’importe lequel ! La machine en question utilise 28 rotors et est capable de soulever jusqu’à 200 kilos. Pour ce saut,, elle est tout de même montée à 330 mètres d’altitude. Augstkalns n’a pas effectué toute l’ascension puisqu’il s’y est accroché en haut d’une tour de communication, idéalement située au milieu de la campagne lettone.

Il a expliqué à l’AFP que le moment le plus stressant fut lorsqu’il s’est accroché au drone, piloté par le PDG de Aerones qui a aussi organisé le saut.

Ce saut était aussi un joli coup de pub pour la firme qui aimerait se servir de ses drones pour des missions de secours dans des environnements trop dangereux pour les sauveteurs. Chacun d’entre eux coûte environ 35 000 dollars et peut voler environ 10 minutes. Ils peuvent également atteindre la vitesse (impressionnante) de 150 km/h. Voilà qui pourrait effectivement dépanner.