[Innorobo 2017] Miro le poisson, Colossus le pompier… On est allé rencontrer les robots de demain au salon de la robotique

Robots

Par zecastor le

160 exposants et une vingtaine de nationalités se sont réunis du 16 au 18 mai 2017 aux docks de Paris pour la 7ème édition du salon de la robotique : Innorobo. L’occasion de découvrir les dernières avancées de la robotique ainsi que les grands enjeux tels que l’intelligence artificielle, l’éducation ou l’assistance aux humains… Sélection des immanquables !

Stinger, Le Terminator de Caliban

Vladimir Kadir, membre de Caliban, a exposé son robot Stinger : deux fois plus lourd qu’un humain, ce robot à l’allure de Terminator est entièrement en métal. Il est fait en grande partie à partir de pièces récupérées, et dispose d’une puissance de 400 kilos dans le bras ! Il possède un système de reconnaissance de cibles qui lui permet de suivre des objets ou des personnes.

Stinger

Colossus, le Robot Pompier

Les sapeurs-pompiers de la ville de Paris viennent d’acquérir un robot nommé Colossus capable d’éteindre des incendies. Développé par la société française Shark Robotics, l’engin permet aux gardiens du feu de disposer d’un assistant opérationnel sur des terrains très accidentés. Colossus peut monter des escaliers et franchir des obstacles jusqu’à 30 centimètres de hauteur grâce à un système de propulsion par chenilles. Il est donc capable de relever des informations sur le terrain en scannant la température, la présence de gaz toxiques, transporter des blessés, du matériel et bien entendu éteindre des feux, d’intervenir dans des zones à risque et ainsi garantir la sécurité des pompiers.

Miro, le poisson robotique

Plus besoin de penser à nourrir les poissons ou à renouveler l’eau de votre aquarium. La société coréenne Airo a présenté « Miro », un poisson robotique automatisé et autonome grâce à son intelligence artificielle. Il simule les différents déplacements d’un véritable poisson et détecte son environnement grâce à des capteurs. Ils peuvent aussi être pilotés avec une manette et enregistrer, diffuser en live les images de sa nage grâce à leur caméra intégrée.

Le plus gros tracteur d’Europe : Pumagri

Présenté pour la première fois, ce monstre de près de 2 tonnes est l’une des machines les plus spectaculaires du salon. Articulé, cet engin agricole futuriste est capable de faire varier l’écartement de ses roues ainsi que la hauteur sous châssis. Ce qui fait du Pumagri une machine adaptée à l’exploitation agricole des vignes. L’objectif est à terme de mettre au point un engin agricole capable d’opérer de manière autonome 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Environ 3,5 millions d’euros ont été investis dans ce programme de recherche.

TwinswHeel, le droïde postier

Ce robot de livraison TwinswHeel a été conçu pour transporter des colis de 40 kilos ou 50 litres. Munie d’un Lidar lidar (le gyrophare monté sur son sommet) et d’une caméra 3D, cette machine montée sur des roues de vélo évite les obstacles et peut enjamber des trottoirs, le tout à une vitesse de croisière de 7km/h. TwinswHeel intéresse les entreprises automobiles et aéronautiques, mais également La Poste qui va l’expérimenter bientôt dans les rues parisiennes. L’appareil se cale sur la personne la plus proche lorsque l’on appuie sur le bouton “suis moi” (ou “précède-moi”).

Et aussi…

La Fédération Internationale de la Robotique estime qu’entre 2014 et 2017, 31 millions de robots pourraient trouver preneur dans le monde, dans le but d’un usage personnel. C’est tout naturellement qu’Innorobo nous montre quantité de ces robots… En voici d’autres, rapidement, qui ont retenu notre attention.

>> Leenby, la dernière création de Cybedroid est un robot semi-humanoïde mobile et autonome destiné principalement à l’assistance personnelle (soins à domicile, compagnie sociale,l’éducation, vente au détail). Il peut également servir boissons et petits fours lors d’événements, et briller en vous faisant quelques blagues interactives.

>> UBO est un assistant médical pensé pour superviser en temps réel l’état de santé physique et moral de personnes âgées ou en situation de handicap ou de dépendance. Grâce à une montre biométrique et un bracelet connecté “Ubo Wear”, il surveille, enregistre et transmet au serveur UBO tous les paramètres médicaux vitaux de la personne (rythme cardiaque, pression sanguine, température, respiration, saturation d’oxygène, activité, chute, etc.) qui seront alors analysés. Si UBO détecte le moindre souci, il prévient alors les personnes ou services concernés. Compagnon domestique, il facilite la vie en activant les appareils domotiques, et assure la conversation grâce à l’assistant virtuel Alexa.

>> Le site du salon

Une réponse à “[Innorobo 2017] Miro le poisson, Colossus le pompier… On est allé rencontrer les robots de demain au salon de la robotique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *