Finalement, le T-Rex ne ressemblait pas à un gros dindon

Science

Par Pierre le

Le Tyrannosaure a toujours été l’exemple du prédateur ultime depuis sa découverte au XIXème siècle, encore plus depuis la sortie de Jurassic Park en 1993. Alors quand des scientifiques ont commencé à dire que notre cher T-Rex n’était qu’un gros dindon recouvert de plumes, nous avons déprimé. Mais rassurez-vous, une nouvelle étude affirme que le T-Rex était bien recouvert d’écailles, et non de plumes.

Si votre ramage se rapporte à votre plumage

C’est une étude internationale publiée dans la Royal Society Biology Letters relayée par l’AFP qui affirme que notre bon vieux T-Rex était bien tout nu lorsqu’il se baladait dans les plaines du Crétacé. Un Tyrannosaure dépourvu de plumes, comme dans le film de Steven Spielberg.

Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en étudiant des échantillons de peaux fossilisées. Des peaux appartenant à des T-Rex, mais pas que, puisque les chercheurs se sont également intéressés aux peaux des cousins du prédateur, plus petits et plus anciens.

Pourquoi donc se donner tant de mal ? Diverses études ont déjà prouvé l’absence de plumes chez les dinosaures. Néanmoins, des études et découvertes récentes ont semé le doute, affirmant que des tyrannosauridés pouvaient très bien arborer un plumage du plus bel effet.

Le T-Rex avec des plumes ? Meh…

Un T-Rex tout nu

En réalité, les scientifiques ont déterminé que certains cousins du T-Rex, plus petits et plus anciens, ont bien eu des plumes à un moment donné, mais que la race a perdu son plumage au fur et à mesure des péripéties de l’évolution.

Les plumes ne servaient pas à voler, puisqu’elles avaient en réalité un rôle de régulateur thermique. Cependant, plus le dino est gros, moins il a besoin de plumes pour contrôler sa température, d’où le T-Rex recouvert d’écailles.

Les plus petits spécimens arboraient eux un magnifique plumage, comme le raptor. Un raptor en réalité beaucoup plus petit que la représentation qui en est faite au cinéma, puisqu’il n’était pas plus grand qu’une oie. Oui, ça fait moins peur, d’un coup.

Source: Source