Shanghai pourrait bientôt se doter de véritables magasins roulants

Ville de Geeks

Par Henri le

Dans le futur, les commerces de nos centres urbains se seront adaptés à nos modes de vie. La start-up Wheelys l’a compris, et propose une idée pour le moins originale.

Comme le géant Amazon, la start-up suédoise, Wheelys s’est intéressé à la mise en place de magasin sans caissier(e)s. Mais après plusieurs tests dans la ville de Shanghai, la petite entreprise a décidé de changer un peu son concept.

Elle aimerait construire un réseau de magasins équipés de pneus, qui ne cesserait de rouler à travers la ville. Nommés Moby Mart, ils feraient la taille d’un petit bus et utiliseraient à terme une intelligence artificielle pour naviguer dans les rues. Ces derniers transportent des produits frais, mais pourraient aussi vendre des baskets ou des magazines. Le concept nécessite pour l’instant un conducteur humain.

Grâce à une application qui s’occuperait de la transaction, il suffirait aux clients de prendre ce dont ils ont besoin sans avoir à utiliser des espèces, ni à faire la queue.

Wheelys précise que le Moby Mart saura lui même retourner à l’entrepôt pour faire le plein de denrées, et pourra même venir à la demande des clients. Vous l’aurez compris, l’idée est ambitieuse, mais semble particulièrement difficile à mettre en place. Elle serait néanmoins utile pour les zones urbaines moins développées, qui n’ont pas accès à des commerces ouverts tard le soir.

Wheelys va tester le prototype à Shanghai cette année et à l’intention d’en produire plus dès 2018.