Des drones et une I.A. Intel au service de la préservation des baleines

Science

Par Auré le

Dans le cadre d’un programme baptisé SnotBot destiné à préserver la faune et la flore des océans, Intel Corporation collabore avec Parley for the Oceans en mettant ses technologies d’intelligence artificielle et ses drones au service de l’équipe du biologiste marin Iain Kerr.

Ensemble, ils analysent l’état de santé des baleines et de l’environnement océanique à l’aide de drones modifiés capables de collecter les résidus exhalés pour les baleines lorsqu’elles remontent à la surface pour respirer.

Ces résidus sont riches en données biologiques, et permettent d’analyser l’ADN, les hormones de stress ou de grossesse, les virus, les bactéries ou les toxines. SnotBot transmet ensuite les échantillons aux chercheurs, lesquels se trouvent sur des bateaux à bonne distance des baleines.

« L’expérience d’Intel offre un gain de temps considérable »

Grâce au transfert des données en temps réel des drones vers les algorithmes de traitement d’Intel, les chercheurs sont capables de reconnaître les baleines pour suivre leur état de santé, détecter la présence de virus ou encore vérifier le niveau d’acidité de l’eau.

L’intelligence artificielle rend cette analyse possible dans les conditions les plus difficiles, même en cas de mouvements brusques de l’animal ou de visibilité limitée, explique un des chercheurs de l’équipe.

À l’avenir, de nouveaux drones encore plus performants devraient être intégrés au programme pour préserver les milieux océaniques.

Source: Source