C’est officiel, le bus géant chinois qui passait au dessus des voitures est une belle escroquerie

Ville de Geeks

Par Mathieu le

Le TEB ou Transit Elevated Bus n’est qu’une mauvaise blague. Si on estimait déjà en septembre 2016 qu’il s’agissait vraisemblablement d’une arnaque, c’est aujourd’hui officiel : il n’a jamais été prévu de concevoir ce bus nouvelle génération pour le marché chinois.

Vous pouvez oublier cette image

Les investisseurs portent plainte

Pour rappel, le projet qui avait fait grand bruit dès son annonce, en 2010, devait permettre de créer un moyen de transport capable de transporter 300 voyageurs. Ce bus pouvait ainsi engloutir sous sa cabine d’autres véhicules d’une hauteur maximale de 2,1 mètres. Mais après des mois d’enquêtes, les autorités chinoises viennent de confirmer qu’il ne s’agissait que d’une escroquerie et ont annoncé avoir commencé à interpeller plusieurs personnes, d’ores et déjà mises en examen. La Police de Pékin assure même que le TEB a permis une “collecte de fonds” totalement illégale. Ainsi, une trentaine de personnes associées à la plateforme de financement en ligne Huaying Kailai ont été arrêtées, tandis que la police tente de récupérer les fonds amassés ces dernières années.

Au moins 72 “investisseurs” ont porté plainte pour tenter de récupérer la somme qu’ils avaient investi à l’époque du projet. En octobre 2016, on estime que la société chargée du développement du bus a levé près de 9,1 milliards de yuans soit 1,2 milliard d’euros. Pourtant, des premiers tests publics avaient eu lieu dans la ville portuaire de Qinhuangdao il y a moins d’un an.

La firme en charge du design du TEB, Autek, devrait encore des millions d’euros pour les travaux réalisés il y a peu encore, tandis que la ville qui a accueilli la société en charge de la construction est déjà en train de tout détruire. Le bus qu’on croyait tout droit sorti d’un roman de science-fiction n’est donc pas prêt d’arriver dans nos sociétés modernes.

Source: Source