Steam bannit 40 000 comptes de tricheurs

Jeux-Video

Par Pierre le

L’outil Valve Anti-Cheat (VAC) a frappé fort la semaine dernière. En effet, il a décidé de bannir 40 000 comptes de Steam, les accusant de tricheries.

Juge, juré et bourreau

Juge, juré et bourreau, le VAC ne fait pas dans la dentelle et quand il vous a dans le collimateur, vous pouvez dire adieu à vos parties en ligne. S’il vous repère, c’est que vous n’êtes pas forcément tout blanc et vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même. En effet, le VAC bannit les comptes de tricheurs.

Le jour suivant la fin des soldes Steam, le 6 juillet, VAC a banni 40 000 joueurs. 40 411 pour être précis. Des comptes utilisant des logiciels de triche sur des jeux comme Counter Strike, par exemple.

40 000 bans en une journée, c’est un nouveau record pour Steam, qui dépasse ainsi le précédent record qui datait d’octobre dernier. Le 12 octobre 2016, Steam avait en effet banni 15 000 comptes.

Un ban n’empêche pas les joueurs de jouer à leurs jeux dûment achetés, mais empêche de jouer en ligne les softs protégés par le système anti-triche de Valve.

Notons qu’en plus de ces 40 411 comptes repérés par le logiciel anti-triche, Steam a banni 4972 comptes supplémentaires sur dénonciation d’autres joueurs. Au total, ce serait près de 10 000 dollars d’items numériques qui auraient été perdus par les joueurs, selon Vac-Ban.

Source: Source