“La Nuit des morts-vivants” de Romero est en accès libre sur YouTube… grâce à un oubli

Cinéma

Par Henri le

George A. Romero nous a quitté le dimanche 16 juillet 2017, et reste considéré comme le père du film de zombie. Il est d'ailleurs très facile...

George A. Romero nous a quitté le dimanche 16 juillet 2017, et reste considéré comme le père du film de zombie. Il est d’ailleurs très facile de (re)découvrir un de ses chefs-d’œuvre gratuitement.

George A. Romero n’est plus, mais ces œuvres vivront encore longtemps chez les cinéphiles et dans la pop culture. Considéré comme son chef-d’oeuvre, La Nuit des Morts-Vivants est le pionnier du film de zombie moderne. Un film d’horreur certes, mais aussi une habile parabole de la société américaine de l’époque, entre racisme et faillite des mœurs.

Bien que le film soit sorti en 1968, il est pourtant disponible sur différentes plateformes gratuitement, et même sur YouTube avec des sous-titres français. Comme toutes les œuvres sorties entre 1924 et 1978 aux USA, il devrait disposer d’un copyright d’au moins 90 ans. Il tomberait ainsi dans le domaine public en 2064.

Mais le distributeur de l’époque a commis une grosse erreur. En voulant changer le titre original du film (anciennement Night of the Flesh Eaters) en Night of the Living Dead, il omit de reporter le sigle du copyright sur la copie. Une étape cruciale pour la protection des droits du film. Ce dernier était en effet resté apposé sur l’ancien nom du long-métrage, mais personne ne s’en était aperçu. Romero lui-même était revenu sur cette erreur lors d’une interview avec l’auteur Joe Kane. Il précisait néanmoins que c’est aussi ce qui avait maintenu son film en vie avec le temps !

On avait placé l’indication du copyright, avec le C entouré d’un cercle, dans le générique de début où se trouvait le titre[…] Trois ou quatre ans après sa sortie, beaucoup de gens l’avaient remarqué.

Voilà donc pourquoi on peut profiter en toute légalité du plus célèbre film de zombie de tous les temps. Avouez qu’on ne va pas s’en plaindre.