Essential : le nouveau smartphone d’Andy Rubin disponible d’ici quelques semaines

Smartphone

Par Olivier le

Le smartphone Essential, création d’Andy Rubin que l’on présente fréquemment comme le créateur d’Android, a été dévoilé le 30 mai dernier avec une promesse, celle de le retrouver en magasin un mois plus tard.

Mais voilà, pour le moment personne n’a encore pu glisser l’appareil dans sa poche, car il a un peu de retard. Dans un e-mail envoyé aux clients ayant réservé leur smartphone, Andy Rubin s’explique sur le délai. On peut y lire qu’Essential travaille dur pour que tout soit prêt. « La bonne nouvelle, c’est que nous en avons terminé avec le processus de certification et les tests avec plusieurs opérateurs américains et internationaux ».

Du retard et un départ de cadres

Aux États-Unis, le smartphone est proposé débloqué au prix de 699 $, mais on pourra aussi l’acheter avec une subvention chez l’opérateur Sprint (qui s’est d’ailleurs arrangé l’exclusivité de l’appareil). À l’international, l’Europe et le Japon devraient être servis ; c’est EE qui pourrait commercialiser l’Essential au Royaume-Uni, par exemple.

Reste à savoir quand on pourra mettre la main sur le smartphone. Andy Rubin : « Vous êtes sans doute impatient d’avoir votre nouveau téléphone Essential, tout comme je suis impatient de vous l’envoyer. Soyez assuré que vous aurez votre appareil dans quelques semaines ». Une fenêtre assez vague finalement, alors que le constructeur avait montré une certaine assurance durant la présentation de l’appareil.

Mais après tout, ce retard de quelques semaines n’est pas très étonnant : Essential est une entreprise toute jeune et les opérations de certification demandent toujours un peu de temps. Par contre, une ombre plane depuis peu sur l’avenir du constructeur : deux cadres clé ont claqué la porte : Brian Wallace, le vice-président du marketing, et Andy Fouché, le patron de la communication.