Un nouvel adhésif biomédical extrêmement efficace inspiré par une limace

Science

Par Auré le

Une équipe de chercheurs de l’Université de Harvard travaille à la conception d’une colle particulièrement résistante et biocompatible capable de se lier aux tissus mouillés pour guérir des dommages internes.

En puisant leur inspiration auprès de Mère nature, l’équipe en charge du projet s’est intéressée de près au mucus sécrété par une limace commune en Europe : la Dusky Arion (Arion subfuscus). Ce mucus lui permet de se coller sur de nombreuses surfaces (même humides) afin qu’aucun prédateur ne puisse la décrocher.

Sur cette base, les chercheurs ont alors mis au point un hydrogel capable de se lier aux tissus biologiques pour se déformer sans casser et ainsi garantir le bon fonctionnement d’un organe blessé.

Une colle au moins 3 fois plus résistante que les produits actuels

Lors des essais expérimentaux sur une variété de tissus de porcs secs et humides incluant la peau, le cartilage, le coeur, l’artère et le foie, 3 fois plus d’énergie ont été nécessaire pour dégrader la structure de leur nouvel adhésif par rapport aux autres produits médicaux actuellement disponibles sur le marché.

Notre adhésif a également maintenu sa stabilité et sa liaison lorsque nous l’avons testé sur des rats pendant plusieurs semaines. Nous l’avons ensuite utilisé pour sceller une lesion dans le coeur de porc qui a par la suite été soumis à des dizaines de milliers de cycles d’étirement sans qu’aucun dommage tissulaire ne soit constaté, explique l’un des chercheurs.

Un tel matériau à haute performance pourrait avoir de nombreuses applications potentielles dans le domaine médical. Imaginez un patch biodégradable découpé aux dimensions requises puis appliqué sur des surfaces tissulaires ou une solution injectable pour colmater des blessures plus profondes. Enfin, cette solution pourrait également être utilisée pour fixer des dispositifs médicaux internes aux organes d’un patient.

Nous sommes ravis de voir comment cette technologie, inspirée par une simple limace, pourrait intervenir dans les réparations chirurgicales et la guérison des plaies. La nature dispose bien souvent des solutions élégantes aux problèmes communs. Il suffit se pencher sur une phénomène intéressant pour y découvrir une solution explique le professeur de biologie vasculaire Donald Ingber

Source: Source