Nouvelles images en vol pour Daedalus, le jetpack créé par un ancien de la Royal Marines

Science

Par Fabio le

Créée en mars de cette année par Richard Browning, ancien de la Royal Marines, la société Gravity Industries s’est donnée pour mission de finaliser ce prototype d’exosquelette volant sur lequel travaille l’ancien militaire britannique depuis plusieurs mois.

Crédits @ Gravity Industries

Le petit nom de cette machine est Daedulus, ou Dédale en français, un nom qui rappelle au Dédale de la mythologie grecque, précisément le père d’Icare (oui, celui qui a volé trop près du soleil et qui en est mort, c’est pas super encourageant). Avec ses six moteurs miniatures, Daedelus permet à son porteur de décoller à la verticale et de se déplacer quelques mètres au-dessus du sol.

Pour l’heure, le dispositif reste à l’état de concept. Ses caractéristiques ne sont pas encore arrêtées et il n’est donc pas près de donner naissance à une batterie d’exosquelettes. Richard Browning précisant en plus que le contrôler requiert aujourd’hui beaucoup de puissance physique. Vous pouvez néanmoins voir une vidéo de quelques essais en vol ci-dessous.

Un projet encore fantasmé

Pour l’heure, les seuls jetpacks ou exosquelettes sur lesquels on peut vraiment compter appartiennent aux univers de jeux vidéo (Crysis, Titanfall, etc.) mais les entreprises (à des fins militaires ou commerciales) ou même les particuliers qui travaillent sur le sujet ne manquent pas.

Le JB-10, un jetpack équipé de deux turboréacteurs de 1000 chevaux capable d’atteindre les 160 km/h et le Martin Jetpack (que vous pouvez vous procurer pour 100 000 dollars) sont pour l’heure les dispositifs les plus impressionnants qu’on ait vus.