Non, cette pièce de musée en terre cuite n’est pas un hand spinner vieux de 4000 ans.

Sur le web

Par Pierre le

La folie hand spinner est terminée depuis un bon mois, mais l’objet fait encore parler de lui. Ainsi, un étrange objet mésopotamien vieux de 4000 ans a attiré l’attention du public, puisqu’il est décrit comme un hand spinner antique. Mais la réalité est toute autre.

Old spinner

Notre histoire débute avec un tweet d’Arielle Pardes, journaliste pour Wired. Dans son tweet, elle publie une photo d’un objet ressemblant à un spinner accompagné d’un cartel sur lequel est écrit “Jouet rotatif orné de têtes animales”.

Dans ce tweet, Pardes dit “Encore une preuve qu’il n’y a plus d’idées originales”. Son tweet fait rapidement le buzz, les internautes voyant là l’ancêtre du spinner. Avec plus de 35 000 retweets et presque 85 000 j’aime, le tweet a fait le tout du réseau et vous l’avez certainement vu passer.

Mais en réalité, il ne s’agit pas d’un hand spinner sur cette photo. The Verge a fait sa petite enquête et a contacté l’Oriental Institute Museum de Chicago, là où a été pris la photo. Si la datation de l’objet est bien exacte, sa description est en réalité erronée, de nouvelles données ayant permis de déterminer que le faux spinner ne servait pas du tout de jouet.

L’objet date de 4000 ans environ, puisqu’il a été utilisé entre 2000 et 1800 avant Jésus-Christ. Il a été trouvé en 1932 sur le site de Tell Asmar. Il a donc été utilisé par un habitant de la cité état d’Eshnunna, en Irak actuel. Cet objet taillé en terre cuite serait en réalité une tête de masse d’arme. En effet, les masses d’armes en terre cuite étaient très courantes à l’époque (nous pouvons en voir de nombreux exemplaires au Musée du Louvre) et se prendre ce genre de caillou sur le coin du museau ne devait pas être très agréable.

Une tête de masse de la même période

Bref, l’antique hand spinner n’en est donc pas un et le musée de Chicago a indiqué qu’il allait prochainement changer le cartel.

C’était trop beau pour être vrai…