Avec B&YOU light, Bouygues Telecom inaugure les forfaits sans engagement aux débits terriblement bridés

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Seriez-vous prêt à payer 10 euros par mois pour disposer d’une enveloppe de 30 Go de data… bridée en 3G ? Bouygues Telecom pense que oui, puisqu’il vient d’annoncer le lancement de B&YOU light, un forfait sans engagement à 9,99 euros par mois, mais dont le débit est bridé à 2 Mb/s.

Il faut bien admettre que cette nouvelle offre de Bouygues Telecom est très surprenante. Alors qu’il est aujourd’hui très simple de trouver des forfaits sans engagement comprenant plusieurs dizaines de Go de data à des prix souvent inférieurs à 10 euros, cette offre B&YOU light semble purement anachronique.

Un forfait bridé à la 3G standard

Le principe est expliqué sur la page du site officiel de l’opérateur. Pour 9,99 euros par mois, il est possible de souscrire à un forfait comprenant les appels, SMS et MMS illimités ainsi qu’à une enveloppe de 30 Go de data par mois. Cette dernière a toutefois une particularité de taille : son débit est limité à 2 Mb/s au maximum, soit 256 ko/s maximum !

Bouygues Telecom ne le précise nulle part dans son offre, mais il semble en fait que cette offre bride le forfait à de la simple 3G. Le débit maximum de la 3G est ainsi, selon Wikipedia, de « 1,9 Mbit/s dans des conditions idéales ». À titre de comparaison, la 3G+ ou le H+ peuvent monter jusqu’à 21 Mb/s et la 4G jusqu’à 150 Mb/s.

Un test pour vérifier la viabilité d’une telle offre ?

Mais alors pourquoi proposer un tel forfait en 2017 ? Sur le site officiel de Bouygues Telecom, on peut lire : « Si pour maîtriser votre budget, vous êtes prêt à patienter quelques secondes de plus pour télécharger une vidéo, la série spéciale B&YOU light est faite pour vous ! ». L’argument est tout de même étrange. Qui serait prêt à payer 10 euros par mois pour avoir un tel débit alors qu’il est très simple de trouver bien mieux ailleurs au gré des innombrables promotions que l’on rencontre trois ou quatre fois par an et par opérateur ?

L’offre étant limitée dans le temps (elle se terminera dans un peu plus de 10 jours), il y a fort à parier que Bouygues Telecom réalise un test grandeur nature et veut vérifier si une telle offre est capable d’attirer des clients potentiels. Mais j’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi ce forfait est aussi bridé. Un débit plafonné à 21 ou 50 Mb/s se serait montré bien plus intéressant.

Si vous êtes d’humeur à voir des vidéos se charger lentement et que vous avez 10 euros par mois à perdre, l’offre se trouve sur cette page. Et la carte SIM n’est pas offerte, elle vous coûtera 10 euros supplémentaires.