Apple travaillerait bien sur des véhicules autonomes, mais seulement pour ses campus

Automobile

Par Jules le

La firme de Cupertino aurait revu son projet de véhicules autonomes à la baisse. Plutôt que de concevoir des voitures grand public, Apple préfererait se concentrer sur des navettes autonomes pour ses employés.

Crédit :

Dans le monde de l’automobile, les voitures autonomes d’Apple sont un véritable serpent de mer. Plusieurs rumeurs ont avancé que la firme de Cupertino avait abandonné l’idée de concevoir son propre véhicule autonome pour se concentrer uniquement sur les logiciels embarqués. Selon les derniers on-dit en date, Apple aurait simplement revu son ambition à la baisse. Ainsi, Daisuke Wakabayashi, reporter pour le New York Times rapporte que Apple continuerait bel et bien de travailler sur ses propres véhicules autonomes, mais qu’ils ne seraient pas à destination du grand public.

Un projet interne

En effet, la firme de Cupertino plancherait à la conception de navettes autonomes pour véhiculer ses employés entre son campus actuel, situé à Palo Alto, et l’Apple Park, son futur siège social circulaire aux faux airs de vaisseau spatial.

Le New York Times explique que les véhicules du projet PAIL (pour Palo Alto to Infinite Loop, le surnom de l’Apple Park) ne seront pas conçus de toutes pièces par Apple mais construits à partir d’un van d’un autre constructeur automobile.

Le quotidien américain rapporte également que dans le cadre du projet Titan, Apple a réfléchi à des pneus sphériques , pour remplacer nos bons vieux cercles de gomme, et des portes à ouverture automatique et silencieuse.

Cette rumeur sur des navettes autonomes d’Apple est d’autant plus crédible que le géant américain a récemment reçu l’autorisation de faire rouler des véhicules sans chauffeur. Qui plus est, plusieurs Lexus utilisées par Apple pour tester sa technologie autonome avaient été repérées dans les rues de la Silicon Valley au mois d’avril dernier.